L'aide de 150€ aux bénéficiaires du RSA, étendue aux étudiants boursiers et jeunes touchant des APL

Par Alexandre G., Julie M. · Publié le 18 octobre 2020 à 10h00 · Mis à jour le 18 octobre 2020 à 10h01
Lors de sa conférence de presse jeudi 15 octobre 2020, le Premier ministre a confirmé l'annonce du chef de l'Etat concernant la prime de 150 euros qui sera versée aux bénéficiaires du RSA et de l'allocation de solidarité . Le gouvernement prévoit également 100 euros d'aides supplémentaires par enfant pour les personnes touchant les APL. Alors que dans un premier temps les étudiants boursiers et les jeunes touchant des APL n'étaient pas concernés par cette mesure, Jean Castex vient de rectifier le tir ce dimanche 18 octobre 2O2O.

Le gouvernement annonce de nouvelles mesures à destination des Français les plus défavorisés. Ce jeudi 15 octobre 2020, le Premier ministre et son gouvernement ont détaillé les mesures annoncées la veille par le chef de l'État lors d'une allocution exceptionnelle, dans le cadre de la lutte contre l'épidémie de coronavirus. Concernant les bénéficiaires du RSA (revenu de solidarité active), de l'allocation de solidarité spécifique (ASS), "une prime de 150 euros" leur sera versée, confirme Jean Castex

Précisions essentielles : les personnes bénéficiaires des APL (aides personnelles au logement) toucheront 100 euros d'aides supplémentaires par enfant. Alors que dans un premier temps, l'entourage du Premier ministre avait précisé jeudi, au lendemain de l'allocution présidentielle, que cette prime ne concernait que les bénéficiaires du RSA et de l'ASS, et non pas ceux touchant des APL, le gouvernement fait un nouveau revirement de situation et Jean Castex a annoncé, ce dimanche 18 octobre 2020 que finalement cette aide allait être étendue aux étudiants boursiers et les jeunes bénéficiant de l'aide au logement (APL).

Outre les mesures de soutien à destination de l'économie et des entreprises durement touchées par la crise sanitaire, l'exécutif débloque une nouvelle fois des mesures d'aides exceptionnelles, alors que le nombre de contaminations est chaque jour de plus en plus inquiétant partout dans l'Hexagone. Ainsi, l'aide de 150 euros pour les personnes touchant le RSA concerne d'après le Premier ministre "4 100 000 foyers". Le chef du gouvernement précise dans le même temps que ce coup de pouce financier sera versé "avant la fin de l'année". 

Pour le gouvernement, ces mesures extraordinaires doivent permettre de poursuivre les actions engagées avec le dispositif "un jeune, une solution". Comme l'a rappelé Jean Castex, ce dispositif "doté de moyens exceptionnels" permet "d'apporter un fort soutien à l'embauche, que ce soit en contrat de travail ou en contrat d'apprentissage avec des primes aux entreprises pour accélérer leur recrutement de jeunes". Et comme les principaux bénéficiaires du RSA ou de l'allocation de solidarité sont des moins de 35 ans, il paraît logique pour l'exécutif de renforcer le soutien à cette partie de la population, particulièrement touchée par les conséquences de la crise sanitaire et économique. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche