Couvre-feu : les Français approuvent majoritairement la décision d'Emmanuel Macron selon un sondage

Par Alexandre G. · Publié le 15 octobre 2020 à 18h08 · Mis à jour le 16 octobre 2020 à 18h33
Une enquête réalisée pour Franceinfo et Le Figaro indique que 64% des Français sont favorables à l'instauration d'un couvre-feu annoncé par le président Emmanuel Macron mercredi 14 octobre 2020. Près de 71% des sondés estiment que les mesures restrictives ne seront pas respectées par les citoyens.

Que pensent les Français du couvre-feu décrété par Emmanuel Macron ? Le président de la République a annoncé, au soir de son allocution du mercredi 14 octobre 2020, l'entrée en vigueur d'un couvre-feu à Paris, en Île-de-France et dans 8 autres métropoles, dans le but de freiner la propagation du Covid-19. Un sondage menée par Odoxa-Dentsu consulting pour Franceinfo et Le Figaro et publié jeudi 15 octobre affirme que 64% des Français y sont favorables

Quand on se penche sur les différences en fonction des différents bords politiques des personnes sondés, quelques disparités apparaissent. Forcément, 83% des électeurs LREM approuvent cette mesure restrictive, quand les sympathisants Les Républicains sont près de 70% abondent dans le même sens. Côté Rassemblement national, l'enquête d'opinion donne 52% de ses électeurs favorables à l'instauration du couvre-feu

Pourtant, si une large majorité de citoyens acceptent la décision du chef de l'Etat, ils seraient d'après le sondage un peu moins nombreux à douter d'eux-mêmes. En effet, 54% des sondés pensent que les Français ne respecteront pas le couvre-feu dans les zones concernées. Chez les électeurs du Rassemblement national, ils sont même 71% à être du même avis. Sur les 1004 Français interrogés, censés représenté un "échantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus", 63% d'entre eux reconnaissent que le président Macron a été clair, quand 55% des personnes consultées estiment que le chef de l'Etat a montré qu'il comprenait les préoccupations du pays. 

Seulement, si les Français acceptent tant bien que mal les décisions du gouvernement, ils sont encore 53% à douter de la sincérité d'Emmanuel Macron. D'ailleurs, 57% des sondés ne lui font pas confiance pour prendre les bonnes mesures dans la lutte contre la pandémie. Une chose est sûre : les mots les plus utilisés sur Twitter pendant l'allocution du président témoignent de l'état d'esprit d'une partie de la population. "Injuste", "incohérent", ou encore "jeunes" démontrent le ressentiment que le couvre-feu a pu engendrer dans l'opinion publique. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche