Au Royaume-Uni, pas de réouverture des écoles à la mi-février, comme prévu, selon Boris Johnson

Par Laurent P., Julie M., Manon C. · Publié le 28 janvier 2021 à 11h27 · Mis à jour le 28 janvier 2021 à 11h28
Boris Johnson a annoncé, lors d'une session au Parlement britannique, que les écoles ne rouvriraient finalement pas à la mi-février, comme prévu, tablant plutôt sur le 8 mars, au moment où les personnes vaccinées auront développé une immunité. L'idée ? Réduire au maximum le risque d'une contamination dans les écoles, et d'une nouvelle explosion des cas dû au variant. Pour rappel, le Royaume-Uni est confiné depuis le 6 janvier.

Depuis plusieurs mois, le Royaume-Uni compte parmi les pays les plus touchés par l'épidémie de Covid et les plus endeuillés du continent européen. Le Premier ministre Boris Johnson avait donc annoncé, au début du mois de novembre, un reconfinement à compter du 5 novembre jusqu'au 1er décembre, puis la mise en place d'un système de restrictions locales à trois niveaux ; les mêmes niveaux de restriction qu’avant le confinement, bien que "davantage de zones seront placées dans un niveau supérieur", afin de "garder le virus sous contrôle et préserver les acquis du confinement." 

Des mesures qui n'ont pas suffi à endiguer l'épidémie de Covid dans le pays... Face à l'envolée des contaminations et des décès, le gouvernement britannique annonçait, mercredi 30 décembre, que le confinement appliqué depuis peu dans une partie de l'Angleterre pour lutter contre le variant du Covid, était étendu à la quasi-totalité du pays. 80 % de la population, dans le centre, le sud et le nord de l'Angleterre, est donc reconfinée à la maison à compter du 31 décembre. 

Des mesures qui ont contraint les écoles, collèges et les lycées du pays à fermer leurs portes lundi 4 janvier 2021, en même temps qu'un reconfinement total. Et une annonce : la promesse d'une réouverture mi-février, pour pouvoir permettre aux jeunes britanniques de poursuivre leur instruction. Une promesse qui ne pourra pas être tenue... Et pour cause, le Premier ministre britannique a annoncé mercredi 27 janvier que les écoles ne rouvriraient pas aux dates prévues : "il ne sera pas possible de rouvrir les écoles à la mi-février. Je sais combien cela sera frustrant pour les élèves et les enseignants qui ne veulent que retourner en classe", a ainsi expliqué Boris Johnson lors d'un discours au Parlement.

Et de poursuivre : "si nous atteignons notre objectif de vacciner les quatre groupes de population les plus vulnérables d'ici le 15 février, ces groupes auront développé une immunité contre le virus trois semaines plus tard, pour le 8 mars. Nous pouvons donc espérer une réouverture des écoles à partir du lundi 8 mars". Les écoliers britanniques devront donc prendre encore un peu leur mal en patience, avant de retourner sur les bancs de l'école. Pour rappel, à ce jour, on compte un petit peu plus de 100 000 morts au Royaume-Uni.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche