Covid : masques chirurgicaux ou lavables gratuits, qui sont les personnes concernées ?

Par Laurent P. · Publié le 23 janvier 2021 à 14h43 · Mis à jour le 23 janvier 2021 à 14h46
Alors que le port du masque en tissu n'est plus recommandé, en raison de la propagation des variants de la Covid en France, beaucoup se demandent comment financer l'achat de masques chirurgicaux et homologués, dépense importante sur le long terme. Mais certaines personnes peuvent bénéficier de masques gratuits, ou remboursés par la sécurité sociale... Qui peut prétendre à cette gratuité ? Dans quels cas peut-on en faire la demande ? On fait le point.

Alors qu'un décret devrait être publié le 29 janvier prochain quant à la non-recommandation du masque en tissu pour se protéger des variants de la Covid, quid des personnes qui n'ont pas les moyens de se fournir en masques chirurgicaux et équivalents ? Il est bien évidemment possible de recevoir des masques gratuitement, ou remboursés par l'Assurance maladie. Mais tout le monde y a-t-il droit ? Dans quelles circonstances peut-on bénéficier de masques gratuitement ?

Plusieurs réponses à ces questions : tout d'abord, il est intéressant de noter que les professionnels de santé ainsi que les agents de la fonction publique ont, de par leur métier, doit à plusieurs masques gratuitement, fourni par l'hôpital ou la collectivité locale. Une mesure en vigueur depuis le premier confinement. Même chose pour les personnes les plus fragiles (sur ordonnance du médecin) ainsi que celles ayant un revenu modeste. Sont considérées comme "fragiles" les personnes susceptibles de développer une forme grave de la maladie.

Une liste a d'ailleurs été mise à disposition par le gouvernement pour vérifier si vous êtes concernés. Pour les personnes vulnérables, la voici : 

  • Être âgé de 65 ans et plus ;
  • Avoir des antécédents (ATCD) cardiovasculaires : hypertension artérielle compliquée (avec complications cardiaques, rénales et vasculo-cérébrales), ATCD d'accident vasculaire cérébral ou de coronaropathie, de chirurgie cardiaque, insuffisance cardiaque stade NYHA III ou IV ;
  • Avoir un diabète non équilibré ou présentant des complications ;
  • Présenter une pathologie chronique respiratoire susceptible de décompenser lors d'une infection virale : broncho-pneumopathie obstructive, asthme sévère, fibrose pulmonaire, syndrome d'apnées du sommeil, mucoviscidose notamment ;
  • Présenter une insuffisance rénale chronique dialysée ;
  • Être atteint de cancer évolutif sous traitement (hors hormonothérapie) ;
  • Présenter une obésité (indice de masse corporelle (IMC) > 30 kgm2) ;
  • Être atteint de cirrhose au stade B du score de Child Pugh au moins ;
  • Présenter un syndrome drépanocytaire majeur ou ayant un antécédent de splénectomie ;
  • Être au troisième trimestre de la grossesse ;
  • Être atteint d'une immunodépression congénitale ou acquise :
    • médicamenteuse : chimiothérapie anticancéreuse, traitement immunosuppresseur, biothérapie et/ou corticothérapie à dose immunosuppressive ;
    • infection à VIH non contrôlée ou avec des CD4 < 200/mm3 ;
    • consécutive à une greffe d'organe solide ou de cellules souches hématopoïétiques ;
    • liée à une hémopathie maligne en cours de traitement.

Pour les autres catégories de personnes, le site référence également les personnes ayant droit à ce type de masque : 

  • les personnes bénéficiaires de la complémentaire santé solidaire (CSS), de l'aide pour une complémentaire santé (ACS) ou de l'aide médicale de l'État (AME) au 24 septembre 2020 recevront des masques par la poste cet automne (une première distribution avait été réalisée à la fin du mois de juillet 2020) ;
  • les personnes atteintes du virus Covid-19 sur présentation de l'e-mail ou du SMS de l'Assurance maladie ou du résultat positif du test RT-PCR ;
  • les personnes identifiées comme « cas contact » par l'Assurance maladie dans le traitement « Contact covid ».

À noter que les bénéficiaires de l'AME, pas besoin de faire une demande, six masques lavables vous seront livrés automatiquement par La Poste entre le 15 janvier et le 15 février. Pour les salariés, notez également que l'entreprise peut également vous en fournir, en fonction de la politique mise en vigueur au sein de celle-ci.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche