Covid : les masques artisanaux en tissus aussi efficaces que les chirurgicaux selon l'OMS

Par Laurent P. · Publié le 23 janvier 2021 à 18h47 · Mis à jour le 25 janvier 2021 à 11h26
Alors qu'Olivier Véran et la Haute Autorité de Santé ne recommandent plus le port du masque maison en tissu contre les variants de la Covid, l'OMS s'est exprimée sur la question, indiquant tout le contraire vendredi 22 janvier 2021. Une déclaration suivie par l'Académie nationale de médecine, qui recommande aux Français de continuer à les porter.

Doit-on continuer à porter les masques artisanaux en tissu pour se protéger des variants de la Covid ? Une question qui taraude de nombreuses institutions, chacune donnant un avis et son contraire et laissant les utilisateurs dans le désarroi. Ainsi donc, après que le gouvernement français ait décidé, sur recommandation du Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP), de plutôt préconiser le port des masques chirurgicaux et de certains autres lavables, l'Organisation mondiale de la Santé a fait ses propres recommandations vendredi 22 janvier, expliquant que les masques en tissu restaient efficaces contre les variants, le mode de transmission du virus étant le même.

"Les masques en tissu, non chirurgicaux, peuvent être utilisés par toutes les personnes âgées de moins de 60 ans qui ne présentent pas des problèmes de santé particuliers", explique ainsi Maria Van Kerkhove, responsable de la gestion de la pandémie à l'OMS. Et de poursuivre : "Dans les zones où le virus circule, les masques doivent être portés lorsque les gens sont entassés et qu'il devient impossible de se tenir à au moins un mètre de distance les uns des autres, ainsi que dans des pièces peu ou mal aérées". Et de conclure en expliquant que "les pays sont libres de prendre les mesures qu'ils estiment nécessaires".

Un avis de l'OMS que partage également l'Académie nationale de médecine, qui expliquait ce même vendredi recommander de continuer à porter ces masques artisanaux. "Un tel changement des recommandations concernant une pratique avec laquelle l'ensemble de la population avait réussi à se familiariser risque de susciter de l'incompréhension et de raviver les doutes sur le bien-fondé des préconisations officielles", ajoute l'Académie. L'institution a également indiqué que pour éviter les contaminations dans les transports, les usages étaient invités à ne pas discuter ou répondre au téléphone pendant leur voyage.

À noter que la France n'est pas la seule à recommander l'arrêt du port des masques artisanaux en tissu ou de catégorie 2 : l'Allemagne et l'Autriche ont également, selon nos confrères de Francetvinfo, pris ces mêmes mesures, imposant le port du masque chirurgical ou de type FFP2 dans les transports et commerces. En France, un décret doit être publié en ce sens vendredi 29 janvier.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche