Covid : la vaccination des soignants va-t-elle bientôt devenir obligatoire en France ?

Par Caroline J. · Publié le 9 mars 2021 à 11h36 · Mis à jour le 9 mars 2021 à 11h40
Alors que l'obligation vaccinale continue de diviser certains professionnels de santé, de plus en plus de voix s’élèvent et appellent les soignants à se faire vacciner. Le 9 mars, l'Académie de médecine a d'ailleurs recommandé la vaccination obligatoire pour les soignants. Alors faut-il obliger les médecins, infirmières et aides-soignants à se faire vacciner ? Éléments de réponse.

Depuis quelques jours maintenant, la vaccination obligatoire chez les soignants fait débat. Ainsi, lors de sa dernière conférence de presse, Jean Castex a pointé du doigt certains professionnels de santé. Selon les chiffres, seul un tiers des soignants dans les hôpitaux sont à ce jour vaccinés contre le Covid-19. «Ce n’est pas normal», a alors reconnu Jean Castex

Vendredi soir, le ministre de la Santé Olivier Véran a appelé les soignants à se faire vacciner dans une lettre diffusée sur son compte Twitter.

Paris : 15 000 doses de vaccin supplémentaires en mars, annonce le préfet de police LallementParis : 15 000 doses de vaccin supplémentaires en mars, annonce le préfet de police LallementParis : 15 000 doses de vaccin supplémentaires en mars, annonce le préfet de police LallementParis : 15 000 doses de vaccin supplémentaires en mars, annonce le préfet de police Lallement Covid : Olivier Véran appelle les soignants à se faire vacciner
Alors que la vaccination divise les soignants, le ministre de la Santé, Olivier Véran, les appelle à se faire vacciner dans une lettre publiée sur Twitter ce 5 mars.

Le 6 mars, c'était au tour de l'Ordre des médecins de sortir de l'ombre en rappelant "l'exigence éthique" des soignants et en faisant appel à leur "devoir d'exemplarité". "La protection des patients est un devoir professionnel fondamental des médecins comme de tous les soignants", a expliqué l'Ordre dans un communiqué. "Alors que l'ensemble des soignants est aujourd'hui éligible à la vaccination contre la Covid-19, se faire vacciner est par conséquent une exigence éthique qui s'impose à tous, la vaccination diminuant considérablement les chaînes de transmission du virus", a ajouté l'organisme de régulation de la profession médicale.

Le 9 mars, dans un communiqué, l'Académie de médecine a recommandé la vaccination obligatoire pour les soignants. "L’hésitation vaccinale est éthiquement inacceptable chez les soignants", a jugé l'Académie, qui se prononce donc pour une obligation vaccinale "pour tous les professionnels de santé exerçant dans le secteur public ou libéral, dans les établissements de santé et dans les Ehpads, ainsi que pour les auxiliaires de vie pour personnes âgées".

 

Alors, faut-il rendre obligatoire la vaccination des soignants ? Selon Les Échos, Emmanuel Macron aurait évoqué cette piste lors du Conseil de défense qui s’est tenu le 3 mars dernier. Comme le souligne Le Figaro, environ 44 000 personnes ont contracté le Coronavirus dans un établissement de soin, dont 27 000 patients, depuis le début de la crise sanitaire.

Dans un entretien pour Le Parisien paru le 7 mars, le porte-parole du gouvernement a confirmé que "la vaccination obligatoire pour les soignants reste une possibilité". "Depuis un an, nos soignants ont été héroïques. Mais il n'est pas admissible que l'on ait ce taux de vaccination chez les soignants aujourd'hui. Il y aurait une irresponsabilité à refuser de se faire vacciner quand on est soignant" a poursuivi Gabriel Attal avant de préciser : "On fait d'abord le choix de la confiance, mais cela reste une possibilité", faisant référence à la vaccination obligatoire chez les soignants. "Tout le monde s'est retroussé les manches pour sortir de cette épidémie. Il faut maintenant les retrousser jusqu'à l'épaule en se faisant vacciner." a-t-il conclu. 

Mais le gouvernement peut-il réellement rendre obligatoire la vaccination pour les médecins, infirmières et aides-soignants ? "Si (l'incitation) ne suffisait pas, alors nous pourrions envisager une saisine du Conseil consultatif national d'éthique qui serait fondé à nous dire s'il faut aller au-delà", a alerté Olivier Véran jeudi soir lors de la conférence de presse hebdomadaire.

Mais cette mesure serait certainement impopulaire aux yeux de nombreux soignants. « Pour le Covid, je pense qu’il faut que tous les soignants soient vaccinés, c’est une évidence. Mais malheureusement, je ne suis pas sûr que ça soit le bon moment pour l’imposer. Car si on se retrouve avec 20% des soignants qui sont vraiment réfractaires, refusent de se vacciner et implorent le droit de retrait, l’hôpital français ne s’en remettrait pas. La pression sur le système est actuellement trop forte, et nous n’avons aucune marge » explique le Dr Benjamin Davido, médecin infectiologue à l’hôpital Raymond-Poincaré de Garches (Hauts-de-Seine), dans les colonnes du Figaro.

Ce serait "un obstacle de plus" pour recruter et pourrait "faire fuir" des personnels "qu'on n'a aucun moyen de retenir, avec leurs salaires ridicules" a de son côté confié à l’AFP Renaud Péquignot, président de la commission médicale des Hôpitaux de Saint-Maurice (Val-de-Marne).

Alors, que va décider le gouvernement ? Réponse dans les jours à venir. 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche