Covid : Joe Biden promet que 90% adultes américains seraient vaccinés d'ici le 19 avril

Par Cécile D. · Publié le 30 mars 2021 à 16h59 · Mis à jour le 30 mars 2021 à 16h59
Le président américain s'est engagé à vacciner 90% des adultes d'ici le 19 avril. Il promet également des centres de vaccinations accessibles par tous les citoyens, à moins de huit kilomètres de chez eux.

Il l'avait promis lors de son investiture : le président américain Joe Biden a donné un sérieux coup d'accélération à la campagne vaccinale des Etats-Unis. Lors d'une allocution lundi 29 mars, l'élu démocrate assure que 90% des adultes américains pourront se faire vacciner d'ici le 19 avril. Une promesse audacieuse destinée à enrayer ce virus qui a fait plus d'un demi-million de morts outre-Atlantique.

Joe Biden veut présenter la lutte contre la Covid-19 comme une épopée américaine, pour convaincre les nombreux sceptiques qui rejettent les masques et les vaccins. « Les progrès que nous avons accomplis sur la vaccination sont une belle histoire américaine », a-t-il lancé lors de son intervention. Il rappelle cependant que « Il nous reste beaucoup de chemin, nous n’en sommes pas à la moitié. (...) La guerre contre le Covid-19 est loin d'être gagnée. » 

Le président américain a promis également la création de nombreux centres de vaccination, l'objectif étant que chaque citoyen puisse accéder à l'un d'eux en parcourant moins de huit kilomètres (5 miles).

Après la mi-avril, la part restante d'Américains non vaccinés pourra être immunisée d'ici le 1er mai, selon le plan du chef de l'Etat. Actuellement, 16% de la population a reçu ses deux doses de vaccins, la moitié d'entre eux étant des personnes âgées de plus de 65 ans. Au total, 143 millions de doses ont été injectées.

Les Etats-Unis attendent l'arrivée d'une livraison massive de vaccins. Pour accélérer toujours plus cette campagne, 40 000 pharmacies vont être autorisées à injecter des vaccins (contre 17 000 aujourd'hui) et douze centres de vaccinations géants doivent ouvrir. Ces centres fonctionneront sur le modèle des "drive", où les personnes restent dans leurs voitures pour se faire vacciner. 

Joe Biden appelle désormais ses concitoyens à se faire vacciner, malgré leurs réticences. « Je fais ma part et j’ai besoin que le peuple américain fasse la sienne », a insisté le président. Il espère notamment pouvoir atteindre les minorités et les personnes les plus isolées en mettant en place une aide aux transports pour les personnes peu mobiles et handicapées, et en installant des centres accessibles à tous.

L'objectif du président est de pouvoir fêter le 4 juillet, fête nationale des Etats-Unis, dans des conditions presque normales. Près de 550 000 personnes sont décédées du coronavirus dans le pays.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche