Vaccin Covid : Pfizer et Moderna bientôt injectés en pharmacie et chez les médecins généralistes ?

Par Rizhlaine F. · Publié le 28 mars 2021 à 11h29 · Mis à jour le 28 mars 2021 à 11h29
Pourra-t-on bientôt se faire injecter les vaccins Pfizer et Moderna en pharmacie ainsi que chez les médecins généralistes ? C'est la solution qui aurait été choisie par le gouvernement afin de contrer la pénurie d'AstraZeneca.

Face à l'épidémie de coronavirus et à la menace des variants, l'accélération de la campagne de vaccination présente un enjeu majeur contre la propagation de la covid 19. Alors qu'Emmanuel Macron promet de rattraper le Royaume-Uni dans les semaines à venir, des vaccindromes sont prévus pour accélérer la cadence

Désormais, la vaccination également est ouverte à tous les français de plus de 70 ans. D'un autre côté, la pénurie du vaccin AstraZeneca et la réserve des français vis à vis de celui-ci notamment en raison des cas de thrombose liés aux injections aurait pu compromettre cette accélération de la campagne de vaccination. Jusque là, ce vaccin pouvait être injecté en pharmacie ainsi qu'auprès des médecins traitants. Mais il ne serait bientôt plus le seul à pouvoir être administré par ces professionnels.

Selon une information du Parisien, les vaccins Pfizer et Moderna pourront bientôt être injectés par les pharmaciens et les médecins traitants. Une solution qui permettrait ainsi de pallier au problème des livraisons du vaccin AstraZeneca, d'autant plus que les règles des conditions de transport et de stockage ont été assouplies par l'Agence Européenne du Médicament

Covid : le second vaccin de Sanofi ne sera pas prêt en 2021Covid : le second vaccin de Sanofi ne sera pas prêt en 2021Covid : le second vaccin de Sanofi ne sera pas prêt en 2021Covid : le second vaccin de Sanofi ne sera pas prêt en 2021 Covid : le vaccin Pfizer peut désormais être stocké à des températures plus élevées selon l'EMA
L'Agence européenne des médicaments a annoncé vendredi 26 mars que le vaccin contre la Covid de Pfizer/BioNTech pouvait être conservé plus facilement, à des températures plus élevées que celles préconisées pour le moment, pendant deux semaines. Une autorisation qui fait suite aux recommandations, données mi-février, du laboratoire américain en matière de conservation.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche