Covid : attraper un rhume pour mieux combattre le coronavirus ?

Par Cécile D. · Publié le 29 mars 2021 à 13h28 · Mis à jour le 30 mars 2021 à 15h11
Selon une étude menée par des chercheurs de l'Université de Glasgow, en Ecosse, attraper un rhume faciliterait la lutte de notre corps contre la Covid-19.

Incroyable, mais vrai : si vous avez contracté la Covid-19, la solution pour vous aider à guérir rapidement, ce serait d'attraper un autre virus ! Des chercheurs de l'Université de Glasgow, en Écosse, ont découvert que le rhume - celui qui circule souvent l'hiver et que l'on attrape tous régulièrement - pouvait bloquer l'action du coronavirus dans le corps, l'empêchant de se développer dans l'organisme.

Ces scientifiques expliquent que le rhinovirus bloque l'action et la circulation de la Covid-19 dans nos cellules. Une semaine de fièvre et de maux de tête pour éviter une maladie bien plus grave et mortelle, le choix semble facile à faire.

Dans leur étude, publiée dans le Journal of Infections Diseases, les scientifiques écossais décrivent une méthode de travail en deux temps. Ils ont commencé par injecter le rhinovirus ( à l'origine des rhumes) dans des cellules respiratoires humaines, suivies par une injection contenant la Covid-19. Ils ont alors observé que le rhinovirus empêchait le coronavirus de se développer dans les cellules.

Puis, ils ont inversé la procédure : d'abord la Covid-19, puis le rhinovirus. Là encore, la même réaction s'est produite : le développement du coronavirus a été fortement ralenti par l'injection du rhinovirus.

Ainsi, si une majorité de la population mondiale attrapait un rhume, la diffusion du Covid-19 serait fortement contrariée, et cela pourrait nous aider à contrôler et peut-être mettre fin à cette pandémie.

Problème : depuis 2020, les médecins se félicitent de la quasi-disparition des maladies hivernales grâce aux gestes barrières. Pour certaines, c'est une bonne nouvelle : grippes, gastro-entérites ou pneumonies ne se mélangent pas bien avec la Covid-19. Néanmoins, cela signifie également une baisse significative du nombre de rhumes, dont on découvre aujourd'hui les propriétés défensives inattendues.

Est-ce à dire que les médecins demanderont bientôt l'arrêt des gestes barrières, pour assurer à toute la population un rhume salvateur contre l'épidémie de coronavirus ? Rien n'est moins sûr. En revanche, il est possible que de nouveaux traitements voient le jour rapidement à la suite de cette découverte médicale incroyable.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche