Covid : les centres aérés n'accueilleront finalement pas tous les enfants en avril

Par Cécile D. · Publié le 2 avril 2021 à 11h38 · Mis à jour le 2 avril 2021 à 11h39
Jean-Michel Blanquer avait indiqué jeudi 1er avril que les centres aérés avaient l'autorisation d'ouvrir et d'accueillir des enfants pendant ces vacances d'avril confinées, pour des activités de plein air. Ce 2 avril, le gouvernement revient sur cette annonce en précisant que seuls les enfants des parents exerçant une profession prioritaire seraient accueillis.

Deux semaines de vacances , des écoles fermées pendant tout le mois d'avril 2021, et des enfants difficiles à occuper, lorsque l'on doit soi-même continuer à travailler. Les nouvelles mesures annoncées par Emmanuel Macron plongent de nombreux parents dans l'embarras. Le nouveau calendrier scolaire force les parents à se réorganiser rapidement, et sous des contraintes difficiles. 

Se retrouver avec les enfants à la maison pendant une longue période, ce n'est pas évident. Heureusement, il existe une solution pour permettre aux petits de se défouler et de s'amuser avec des jeunes de leur âge.

Jean-Michel Blanquer était l'invité de RTL le jeudi 1er avril au matin. Le ministre de l'Éducation nationale avait indiqué que les centres aérés pourraient accueillir des enfants pendant les vacances de printemps, à condition qu'ils proposent des activités de plein air.

En réponse à une question posée par une auditrice, directrice d'un centre aéré dans le Nord, le ministre a dévoilé que « pendant les vacances, nous allons faire en sorte de maintenir des centres aérés ouverts, avec des activités de plein air. Nous allons aussi préparer des vacances apprenantes, comme l’année dernière. Donc, oui nous avons vocation à ce que cela reste ouvert avec la coopération des collectivités locales. »

Ainsi, selon le nouveau calendrier scolaire, tous les enfants, quelle que soit leur académie, sont en vacances du 12 au 26 avril 2021. Ils pourront cependant retrouver des camarades de leur âge au centre aéré de leur commune après une semaine d'enseignement à distance et d'isolement. Une nouvelle qui doit soulager non seulement les parents, mais aussi les pédiatres, qui mettaient en garde le gouvernement quelques jours auparavant sur les effets nocifs de la fermeture des écoles sur les enfants.

Si les écoles ferment, c'est aussi parce qu'elles sont un lieu où le virus circule beaucoup. Pour rassurer le personnel des centres aérés et périscolaires, Jean-Michel Blanquer a assuré qu'ils pourraient se faire vacciner en même temps que le personnel éducatif.

Rétropédalage

Vendredi 2 avril, c'est la douche froide. Contrairement à ce qu'avait affirmé Jean-Michel Blanquer la veille, tous les enfants ne seront pas acceptés dans les centres aérés en avril.

Matignon a précisé que seuls les enfants en situation de handicap et ceux dont les parents font partie des personnels prioritaires pouvaient être accueillis dans les centres aérés. 

La Mairie de Paris a dû suspendre les inscriptions dans les centres de loisirs, car de nombreux parents non prioritaires ont tenté d'inscrire leurs enfants pour les occuper pendant les vacances. « Le processus d'inscription pour les vacances de printemps dans les centres de loisirs est actuellement suspendu. Les inscriptions enregistrées ne seront pas prises en compte. Seuls les enfants des parents exerçant des fonctions prioritaires seront accueillis dans des centres de loisirs de regroupement », a indiqué la mairie sur son site.

Si l'on sait que les soignants font partie des publics prioritaires, on attend encore que le gouvernement et la préfecture de région publient la liste définitive des professions considérées comme étant prioritaires.

Coronavirus : une attestation sur l'honneur suffit pour remettre son enfant à l'écoleCoronavirus : une attestation sur l'honneur suffit pour remettre son enfant à l'écoleCoronavirus : une attestation sur l'honneur suffit pour remettre son enfant à l'écoleCoronavirus : une attestation sur l'honneur suffit pour remettre son enfant à l'école Ecoles fermées : la liste des professions prioritaires dont les enfants pourront être accueillis
Lors de son allocution télévisée, Emmanuel Macron a annoncé la fermeture des écoles partout en France et pendant 3 semaines, « sauf pour les enfants de soignants et de quelques autres qui seront accueillis, de même que les enfants en situation de handicap qui doivent pouvoir continuer à être accueillis dans le secteur médico-social ». Alors, quels sont les métiers concernés par cette exception ? On fait le point.

Coronavirus : les crèches se préparent au déconfinement et à une réouverture progressiveCoronavirus : les crèches se préparent au déconfinement et à une réouverture progressiveCoronavirus : les crèches se préparent au déconfinement et à une réouverture progressiveCoronavirus : les crèches se préparent au déconfinement et à une réouverture progressive Crèches relais pour les enfants des personnels prioritaires à Paris : inscriptions ouvertes
Suite aux dernières annonces d’Emmanuel Macron, tous les établissements scolaires, y compris les crèches, fermeront leurs portes dès le 6 avril 2021 et pour une durée de trois semaines. Toutefois, les enfants dont les parents exercent une profession prioritaire pourront être accueillis. Les familles parisiennes concernées ont jusqu’à ce vendredi 2 avril 2021 à 14h pour inscrire leur enfant au sein d’une crèche relais située dans l'un des arrondissements de la capitale. On vous explique.

Les parents n'entrant pas dans ces cases devront donc trouver une autre alternative pour faire garder leurs enfants.

Garde d'enfants : les assistantes maternelles peuvent-elles accueillir des enfants en avril ?Garde d'enfants : les assistantes maternelles peuvent-elles accueillir des enfants en avril ?Garde d'enfants : les assistantes maternelles peuvent-elles accueillir des enfants en avril ?Garde d'enfants : les assistantes maternelles peuvent-elles accueillir des enfants en avril ? Ecoles fermées : les assistantes maternelles peuvent-elles accueillir des enfants en avril ?
Après une série d'annonces contradictoires, l'exécutif a finalement tranché : les assistantes maternelles ont bien le droit d'accueillir des enfants pendant les trois premières semaines d'avril, alors que les écoles et les crèches sont fermées.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche