Covid : une 3e dose du vaccin Moderna efficace contre les variants selon une étude

Par Laurent P. · Publié le 6 mai 2021 à 12h16 · Mis à jour le 6 mai 2021 à 16h01
Le vaccin contre la Covid de Moderna efficace contre les variants brésilien et sud-africain, via une troisième dose ? Voilà le constat que fait le laboratoire américain qui publiait, mercredi 5 mai, les premiers résultats, encourageants, de la phase 2 de son essai clinique sur le sujet.

Les variants de la Covid, bientôt un mauvais souvenir ? Le laboratoire Moderna, lui, y croit et publie mercredi 5 mai les premiers résultats de la phase 2 d'un essai clinique dont l'objectif est de démontrer qu'une troisième dose de son vaccin à ARNm est efficace contre tous les types de souches du virus connus à ce jour. Et ces résultats sont plutôt encourageants : selon ceux-ci, deux semaines après injection, ce boost vaccinal "ont augmenté les titres d'anticorps neutralisants contre le SARS-CoV-2" dans l'organisme, capable de s'attaquer au virus classique, mais également aux "deux variants préoccupants", le brésilien et le sud-africain.

Car c'est bien ce qui faisait défaut aux vaccins actuellement sur le marché : deux injections n'étaient pas suffisantes pour contrer ces variants, ceux-ci, après d'autres essais cliniques menés sur le sujet, demandant une quantité bien plus importante d'anticorps pour être éradiqués de l'organisme. Il semblerait donc qu'une troisième dose ait un effet sur ces souches du virus, en attendant d'avoir une modification du vaccin, adapté aux mutations. "Ces nouvelles données renforcent notre confiance dans l'idée que notre stratégie de rappel devrait conférer une protection contre ces nouveaux variants", a par ailleurs indiqué Stéphane Bancel, le patron de Moderna, dans un communiqué.

En quoi a consisté cette deuxième phase d'essai clinique ? Celle-ci a compris 40 personnes ayant déjà reçu les deux doses du vaccin Moderna, et divisées en trois groupes pour tester trois formules, injectées six à huit mois plus tard : le premier a reçu une troisième dose du vaccin classique, le second une formule créée tout particulièrement pour lutter contre le variant sud-africain et le troisième une dose combinant le vaccin classique et la formule spécifique au variant. Et les résultats sont clairs : qu'il s'agisse du premier ou du deuxième groupe (les résultats du troisième ne sont pas encore disponibles), le taux d'anticorps a "augmenté à des niveaux similaires ou plus élevés" que juste après la deuxième injection. 

Le laboratoire précise également qu'entre la dose classique et la formule ciblant le variant, la formule s'est révélée plus efficace. Côté effets secondaires, Moderna explique également dans son communiqué que ces troisièmes doses "étaient généralement bien tolérées", avec des effets indésirables communs, comme une douleur au point d'injection ou encore de la fatigue et des maux de tête. Un succès, donc, pour Stéphane Bancel, et une volonté pour Moderna d'éradiquer le virus : "Nous continuerons à faire autant de mises à jour que nécessaire de notre vaccin contre le Covid-19 afin de placer la pandémie sous contrôle", conclut-il.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche