Vaccination Covid : les personnes âgées moins protégées face au variant Delta

Par Laurent P. · Publié le 7 juillet 2021 à 13h42 · Mis à jour le 7 juillet 2021 à 13h47
Les personnes âgées vaccinées moins protégées face au variant Delta ? Voilà ce qu'ont rappelé des chercheurs dans un article publié dans la revue Nature, indiquant qu'après 80 ans, les anticorps étaient moins nombreux malgré la vaccination, voire même insuffisant, pour éviter une contamination.

Une vaccination qui semble avoir ses limites concernant les personnes âgées... C'est le constat qu'a fait une équipe de chercheur en immunologie de l'Université de Cambridge, dans une étude publiée le 30 juin dernier dans la revue Nature, indiquant que les personnes âgées ayant été vaccinées il y a plusieurs mois étaient désormais moins protégées contre une potentielle contamination, en particulier depuis l'arrivée du variant Delta, beaucoup plus contagieux. 

Que dit plus précisément cette étude ? Que trois semaines après une première dose de vaccin - Pfizer en l'occurrence ici - le taux d'anticorps baissait légèrement pour 140 volontaires en fonction de l'âge. Un taux deux fois plus bas pour la moitié des personnes de plus de 80 ans, voire pour certains plus suffisamment d'anticorps pour faire face à une contamination. Après la deuxième dose, les anticorps étaient également moins nombreux pour les personnes âgées, et en particulier pour cette tranche d'âge.

Des vaccins qui semblent également moins efficaces contre le variant Delta, selon la Public Health England, l'agence de santé publique britannique. Et pour cause : ils auraient d'après l'agence une efficacité de 79%, soit dix points de moins que contre le variant anglais. Comment éviter alors un risque de contamination chez ces catégories de personnes ? Le maintien des gestes barrières, en premier lieu, puis la vaccination de l'entourage de ces personnes (famille, personnels d'EHPAD, etc.). Une troisième dose aussi, comme le suggèrent certains laboratoires comme Moderna.

Pour rappel, en France, seuls la moitié du personnel des EHPAD et 64% du personnel hospitalier ont reçu une première injection de vaccin, selon Santé Publique France.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche