Covid : vers un rappel annuel du vaccin pour personnes fragiles ?

Par Elodie D. · Mis à jour le 25 août 2021 à 17h20 · Publié le 25 août 2021 à 17h16
Alors que le coronavirus évolue vers des variants plus virulants, la question d'un rappel se pose. Devrait-on avoir un rappel annuel comme c'est déjà le cas pour le vaccin contre la grippe ? Le directeur du CDC, l'équivalent de la HAS aux Etats-Unis, considère qu'une troisième dose serait suffisante pour une protection à long terme, réfutant l'idée qu'un rappel annuel du vaccin serait nécessaire. De son côté, l'OMS anticipe tous les scénarios.

Alors que les personnes fragiles vont pouvoir avoir une troisième dose de vaccin, un "boost immunitaire", dès la fin octobre, au vu d'une baisse de l'efficacité des vaccins observée au bout de "six à douze mois" par la HAS, certains surenchérissent en promettant un rappel annuel de vaccin contre le covid-19.

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a étudié différents scénarios pour la lutte contre le Covid-19, dont certains scénarios incluant des rappels de vaccin anti-covid, chaque année pour les personnes plus fragiles, et tous les deux ans pour le reste de la population. Ils ne sont pas à la table du jour, mais existent bien.

Le directeur du CDC, Walensky, estime qu'une troisième dose est suffisante : "je ne veux pas dire jamais, mais nous ne prévoyons pas nécessairement que vous en aurez besoin chaque année", reconnaissant dans une interview à CBS que "le virus a été assez humiliant". Pour le scientifique, "Il semble qu'après cette troisième dose, vous obtenez une réponse vraiment robuste, et nous continuerons donc à suivre la science à la fois du côté des vaccins mais aussi du côté du virus."

De son côté, en France, la Haute autorisé de Santé considère "qu’il n’y pas, à ce jour, de donnée en faveur de l’administration systématique d’une dose de rappel au-delà des personnes ciblées par les annonces gouvernementales et par son avis." Mais reste prudente.

Dans un communiqué du 24 août, l'autorité de santé française estime que "l’administration d’une dose de rappel deviendra probablement nécessaire au cours des mois qui viennent, sans qu’il soit encore possible à ce stade de se prononcer précisément, ni sur la population cible ni sur le calendrier" affirmant que la HAS sera donc amenée à revoir ses recommandations dès que des nouvelles données le justifieront.

Covid : le vaccin AstraZeneca non recommandé dans 4 départements, selon la Haute autorité de SantéCovid : le vaccin AstraZeneca non recommandé dans 4 départements, selon la Haute autorité de SantéCovid : le vaccin AstraZeneca non recommandé dans 4 départements, selon la Haute autorité de SantéCovid : le vaccin AstraZeneca non recommandé dans 4 départements, selon la Haute autorité de Santé Covid : La 3e dose de vaccin administrée à partir d’aujourd’hui aux résidents des Ehpad
Suivant les recommandations de la Haute Autorité de Santé, la campagne de vaccination des troisièmes doses a débuté, ce lundi 13 septembre 2021, dans les Ehpad. [Lire la suite]

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche