Covid : Un Français sur deux a développé des anticorps

Par Manon C. · Mis à jour le 10 septembre 2021 à 14h49 · Publié le 10 septembre 2021 à 14h49
Santé publique France révèle qu'à la mi-juin 2021, 52,4 % des Français avaient développé des anticorps contre le Covid, en grande partie grâce à la vaccination.

Voilà une nouvelle qui pourrait bien faire espérer des lendemains meilleurs en France. En effet, d'après les données de Santé publique France, plus de 50 % des Français sont porteurs d’anticorps, grâce, en très grande partie, à la vaccination.

Dans les chiffres, Santé publique France révèle, dans son point épidémiologique du 9 septembre 2021, qu'à la mi-juin 2021, 52,4 % des Français avaient développé des anticorps contre le Covid. 

Pour en venir à ces conclusions, l'Agence publique de Santé, l’Institut Pasteur et l’Anses ont mené une étude de séroprévalence à l'échelle nationale auprès des personnes ayant été vaccinées, mais aussi auprès des personnes ayant contracté le Coronavirus. 

D'après l'étude, la séroprévalence est largement supérieure "à celles observées lors des vagues épidémiques précédentes" - mi-février, seulement 13,7 % de la population présentaient des anticorps - et pour cause : l'étude confirme que la vaccination est bien plus efficace que la contamination au virus pour développer des anticorps. Autre preuve du pouvoir de la vaccination : l'immunité est bien moins élevée dans des territoires moins vaccinés, comme les Antilles, d'où la "reprise épidémique actuelle en Guadeloupe et Martinique". 

Parmi les régions à la plus haute séroprévalence : l'Île-de-France (60,1 %), la Bretagne (56 %) et le Grand Est. Les plus basses se situent, en revanche, en Occitanie (46 %), en région Provence-Alpes-Côte d’Azur (47,2 %) et en Nouvelle-Aquitaine (48,1 %).

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche