Vol de données de l'AP-HP : La préfecture met en ligne un formulaire de plainte électronique

Par Manon C. · Publié le 24 septembre 2021 à 09h47
Pour aider les Français victimes du vol de leurs données auprès de l'AP-HP, la préfecture de police a mis en ligne un formulaire de plainte électronique.

C'est une cyberattaque qui a fait bondir plus d'un Français : le 15 septembre dernier, les Hôpitaux de Paris (AP-HP) indiquaient que les données personnelles de 1,4 millions de personnes ayant effectué des tests de dépistage du Covid réalisés mi-2020 en Ile-de-France avaient été dérobées au cours de l'été passéEmail, numéro de téléphone, adresse, numéro de sécurité sociale ou encore résultat du test se sont donc retrouvés dans la nature et sur les sites du darkweb. 

Depuis, les personnes concernées par le vol de leurs données ont été contactées individuellement par mail ou par courrier par l'AP-HP qui a également déposé plainte et signalé l'incident à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil). En plus des excuses qui n'ont pas trouvé écho auprès des Français floués, l'AP-HP mettait en garde ces derniers : "Nous vous recommandons la plus grande vigilance, notamment s'agissant de tentatives d'escroquerie ou d'hameçonnage qui pourraient survenir dans les prochaines semaines" déclarait-elle dans son email. 

Une grande majorité des personnes affectées redoute, en effet, d'être victimes de tentatives de phishing par sms ou par email, ou pire encore, d'être victime d'une usurpation d'identité. Aussi, la Cnil recommande-t'elle de ne pas "consulter les pièces jointes" et de supprimer "immédiatement" les courriels et sms suspects ; et de "porter plainte au plus vite" en cas d'usurpation d'identité. 

Pour aider les victimes à porter plainte plus facilement, la préfecture de police a mis en ligne, ce jeudi 23 septembre, un formulaire de plainte électronique. "Les personnes concernées qui seraient victimes d'une approche malveillante, par mail, SMS appel téléphonique [...] sont invitées à déposer plainte en utilisant le formulaire de plainte sans avoir besoin de se rendre dans un commissariat ou une gendarmerie." déclare la cellule chargée de la cybermalveillance. 

La marche à suivre est simple : il suffit de télécharger et remplir le document, de joindre une preuve de l'utilisation des données, et de l'envoyer à une adresse mail spécifiée.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche