Covid : les bienfaits de l'aération mis en avant dans une campagne de communication du gouvernement

Par Alexandre G. · Publié le 28 septembre 2021 à 11h46
Tandis que les Français s'habituent petit à petit à des températures et une météo d'automne, une campagne de communication a été lancée par le gouvernement afin de rappeler l'importance d'aérer les espaces clos dans le but de prévenir les contaminations.

L'aération, nouveau cheval de bataille du gouvernement. Depuis le début de la rentrée scolaire 2021, des spots publicitaires apparaissent sur les écrans des Français. "À l'intérieur, renouveler l'air, c'est aussi un geste barrière", précise la vidéo réalisée et diffusée par le ministère de la Santé. Derrière l'affichage, un message clair envoyé par les autorités sanitaires : il faut aérer les espaces clos dès que possible en ouvrant les fenêtres, afin d'éviter la transmission du Covid-19 par les aérosols dans les airs. 

En effet, les récentes expériences réalisées dans ce domaine démontrent que tousser, parler, respirer n'est pas anodin, en particulier dans un espace clos. Les aérosols que nous projetons peuvent rester jusqu'à 16h dans les airs ! Ces actions qui semblent inoffensives accélèrent la diffusion dans les airs d'aérosols, ces microscopiques gouttelettes que nous relâchons tous, souvent sans le savoir. De minuscules gouttelettes qui peuvent s'avérer dévastatrices, si elles contiennent par exemple le Covid-19 ou d'autres types de virus. 

Face à ce danger invisible, une seule solution : ouvrir les fenêtres, aérer les pièces ! Le Haut conseil de la santé publique alerte également en ce sens. Selon eux, il faut aérer les pièces et espaces clos toutes les heures. Dans l'idéal, si l'on peut créer un courant d'air, c'est mieux. Forcément, avec l'arrivée de l'automne et des basses températures, cette solution risque devenir problématique... Alors comment savoir à quel moment aérer la pièce ? 

D'abord, des capteurs de CO2 peuvent être installés dans les lieux collectifs afin de mesurer en temps réel la qualité de l'air ambiant en indiquant la concentration de dioxyde de carbone dans une classe donnée. Depuis le printemps dernier, une expérience est réalisée dans un collège des Yvelines. Le résultat du test démontre qu'il suffit d'aérer une salle pendant 7 minutes pour avoir une aération efficace, pour une classe de 15 élèves. En attendant, le gouvernement devrait continuer dans les prochains mois de marteler ce même message : aérer, ouvrez les fenêtres

Covid : 722 classes et 9 écoles fermées à Paris, trois fois plus en 48hCovid : 722 classes et 9 écoles fermées à Paris, trois fois plus en 48hCovid : 722 classes et 9 écoles fermées à Paris, trois fois plus en 48hCovid : 722 classes et 9 écoles fermées à Paris, trois fois plus en 48h Covid : un nouveau protocole sanitaire bientôt expérimenté dans plusieurs écoles primaires
Afin d’éviter de fermer des classes dès le premier cas positif au covid-19, un nouveau protocole sanitaire va être expérimenté probablement d’ici « le début de la semaine prochaine » dans les écoles primaires d'une « dizaine » de départements. C’est ce qu’a annoncé le ministre de l’Éducation, Jean-Michel Blanquer, ce mardi 28 septembre sur France Info. [Lire la suite] 

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche