Covid : deux centres de vaccination XXL bientôt ouverts en Seine-et-Marne

Par Cécile D. · Publié le 1 décembre 2021 à 16h04
Pour lutter contre le Covid-19 et renforcer le taux de vaccination en Seine-et-Marne, les services de l'Etat prévoient d'ouvrir deux centres de vaccination massifs, ouverts sept jours sur sept, à Fontainebleau et Ozoir-la-Ferrière.

La cinquième vague épidémique inquiète fortement les autorités françaises, et l'apparition des premiers cas du variant Omicron en France sonne comme une menace. Pour contrer cette résurgence du virus, le gouvernement a décidé d'imposer la dose de rappel à tous les Français de plus de 18 ans. Pour mettre en place cette campagne vaccinale massive, 300 centres de vaccination supplémentaires devraient ouvrir dans les prochains jours.

En Seine-et-Marne, la couverture vaccinale est plus basse que la moyenne nationale : on observe que 72% des habitants ont reçu au moins une dose, et 70,8% en ayant reçu deux, contre 91 et 89% au niveau national.

Pour faciliter l'accès des habitants, et des Franciliens de manière générale, à la vaccination, deux centres de vaccination grande capacité devraient ouvrir leurs portes bientôt. Dix centres sont déjà en activité, à Melun, Chelles, Meaux, Coulommiers, Fontainebleau, Montereau-Fault-Yonne, Nemours, Provins, Saint-Fargeau-Ponthierry et Combs-la-Ville, rappellent nos confrères du Parisien.

A Fontainebleau, le centre installé dans le gymnase Lucien Martinel va connaître quelques changements, pour que sa capacité d'accueil soit maximisée. L'objectif est de pouvoir réaliser 1 000 injections par jour dès le 6 décembre prochain, puis de monter à 15 000 doses par semaine. Un deuxième centre de vaccination XXL devrait être aménagé à Ozoir-la-Ferrière, au Carrousel, si possible avant le 8 décembre. Tout comme à Fontainebleau, le centre d'Ozoir doit pouvoir réaliser 15 000 injections par semaine, soit un peu plus de 2 000 doses par jour.

Ces deux centres de vaccination devraient fonctionner sept jours sur sept. Les services de l'Etat ont requis l'aide du Service départemental d’incendie et de secours de Seine-et-Marne (Sdis 77) pour gérer le fonctionnement de ces centres. 

« C’est un immense défi sur le plan de la logistique et des ressources humaines, puisqu’on part de salles vides, où il faut tout mettre en place en quelques jours pour pouvoir accueillir et vacciner jusqu’à plus de 2 000 personnes par jour. Cela implique de recruter plusieurs centaines de personnes car nos sapeurs-pompiers sont par ailleurs mobilisés sur leurs missions de secours habituelles », indique Isoline Garreau, présidente du conseil d’administration du Sdis 77 et conseillère départementale, dans le Parisien.

Depuis ce lundi 29 novembre, un arrêté préfectoral impose également le port du masque pour les plus de 11 ans, dans les lieux en plein air qui attirent les foules. « Pour rappel, depuis ce jour, le port du masque est de nouveau obligatoire dans les lieux publics clos sur l’ensemble du territoire national, y compris les lieux soumis au passe sanitaire », précise la préfecture, qui assure que les contrôles seront renforcés dans ces lieux.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche