Covid : vers une baisse progressive des contaminations à la mi-mars selon Jean-François Delfraissy

Par Laurent P. · Publié le 25 janvier 2022 à 14h59
Alors que les contaminations au Covid se poursuivent et que le pic se fait encore attendre, Jean-François Delfraissy a donné, ce mardi 25 janvier au matin, une petite lueur d'espoir, indiquant qu'une baisse progressive des contaminations devrait arriver autour de la mi-mars 2022.

Une fin des contaminations au Covid qui se précisent, et il ne faudra pas attendre très longtemps pour voir le bout du tunnel selon le président du Conseil scientifique. Et pour cause, Jean-François Delfraissy a donné une fenêtre d'ouverture quant à une baisse possible des cas de contaminations au variant Omicron. "Je vois atterrir les choses plutôt vers la mi-mars avec une baisse progressive, très lente, en termes d'hospitalisations", a-t-il ainsi expliqué ce mardi 25 janvier au micro de nos confrères de Franceinfo.

Mais de préciser que "la vague Omicron n'est pas terminée", et appelle à la prudence. "On va beaucoup souffrir jusqu'à la mi-mars", souligne-t-il. Le président du Conseil scientifique continue en indiquant que cette nouvelle souche du coronavirus est quelque peu différente des autres : "C'est un variant qui est beaucoup plus transmissible, mais nettement moins sévère", ajoute-t-il.

Ainsi donc, celui-ci s'attend à "une baisse progressive, très lente, en termes d'hospitalisations" pour la mi-mars, avec un nombre des contaminations qui "va doucement finir par baisser, avec une hétérogénéité selon les régions". Et de poursuivre avec une note optimiste : "On peut imaginer qu'on ait un printemps 2022 qui ne se passe donc pas trop dans de mauvaises conditions, sous réserve d'un nouveau variant qui arrive", explique-t-il.

Mais la baisse des contaminations pourrait bien ne pas durer... "Il y aura sûrement quelque chose à l'automne", a-t-il également expliqué. Et de continuer : "On est dans une épidémie de long cours, je n'ai pas dit qu'on avait terminé, loin de là". Pour rappel, plus de 100 000 nouveaux cas ont été détectés en 24h en France, selon les données publiées par Santé Publique France.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche