JO Paris 2024 : parité totale, breakdance confirmé, 50km marche homme supprimé, les nouveautés

Par Alexandre G. · Publié le 8 décembre 2020 à 12h08 · Mis à jour le 9 décembre 2020 à 10h45
Le Comité international olympique s'est prononcé ce lundi 7 décembre à propos des nouvelles épreuves au programme des futures olympiades de Paris 2024 : huit nouvelles disciplines ont été sélectionnées ! Le breakdance fait son entrée fracassante, quand le 50km marche homme est retiré au profit d'une parité totale. Une première historique dans l'histoire de la compétition.

Paris 2024 en connaît un peu plus sur son programme. Ce lundi 7 décembre 2020, le Comité international olympique (CIO) a fait de nouvelles annonces à propos des futures olympiades qui auront lieu dans quatre ans à Paris. Des nouveautés dans les disciplines choisies au programme, et l'annonce d'une première historique aux JO : la parité totale

Et oui, pour la première fois de son histoire, les Jeux olympiques seront totalement paritaires pendant Paris 2024. Qu’est-ce que ça signifie au juste, parité totale ? C'est la volonté du CIO et du Cojo de faire en sorte qu'il y ait autant de femmes que d'hommes qui participent aux futurs JO. D'ailleurs, les organisateurs ne manquent pas de rappeler l'aspect historique de cette décision, puisque les premières femmes à avoir participé aux Jeux olympiques étaient présentes en 1900, à ... Paris ! Sur les 10.500 athlètes prévus, 5.250 seront des femmes. 

Breakdance, escalade, skateboard et surf validés 

D'ailleurs, il ne s'agit pas de la seule nouveauté annoncée par le CIO ce lundi : les quatre sports additionnels ont tous été validés par l'instance. On retrouvera donc les épreuves de breakdance et de skate sur la place de la Concorde, quand le surf et l'escalade complètent le tableau. Des disciplines choisies pour "parler à la jeunesse », expliquait Tony Estanguet lors de la présentation des sports additionnels en février 2019, avec surtout une capacité à être "partagées sur les réseaux sociaux". 

Désormais, les quatre sports cités font bien partie des 28 sports confirmés par le CIO. Seulement, d'autres candidats au programme des sports additionnels, comme l'aviron sur mer ou le parkour, n'ont pas été désignés. En ce qui concerne l'haltérophilie, les questions de dopage qui minent ce sport ont convaincu le CIO de retirer la moitié des épreuves initialement prévues. 

Finn, 50km marche homme supprimé

En revanche, la confirmation de ces sports entraîne irrémédiablement une éviction d'autres disciplines. Malheureusement, il faut faire des choix pour construire un programme olympique. Et les membres du CIO et du Cojo Paris 2024 le savent parfaitement : sur les 28 sports présents, 20 réclamaient de nouvelles épreuves. Des nouveaux challenges souhaités dans certaines disciplines, mais qui ne nécessitaient pas pour autant de nouvelles installations et une réflexion sur l'organisation des sites olympiques -véritable casse-tête. 

En ce sens, le CIO a désigné 8 nouvelles épreuves, toujours dans un souci de parité exemplaire -sans doute la motivation qui justifie ces décisions. Le Finn et sa grande voile ainsi que les épreuves de 470 hommes et femmes laissent place au 470 mixte, kite surf et à la course au large a priori, qui se rajoutent au programme de la voile olympique. 

Même refrain en athlétisme, puisque le CIO a précisé qu'une épreuve mixte remplacerait le 50km marche (pas de Yohann Diniz sur 50km...), ainsi qu'en canoë, puisque le slalom extrêmes hommes et femmes est choisi à la place de deux autres courses. Chemin inverse en boxe, avec une catégorie homme (poids léger) qui est préférée à la même chez les femmes. Le tir modifie aussi son programme, avec le skeet mixte qui remplace le trap (ou ball-trap). Maintenant que l’on connaît mieux le programme, on a hâte d'arriver au JO de Paris 2024

Informations pratiques

Lieu

Paris
75 Paris

Commentaires