JO Paris 2024 : Tony Estanguet reste confiant sur le calendrier

Par Alexandre G. · Mis à jour le 22 septembre 2021 à 13h50 · Publié le 22 septembre 2021 à 12h10
Au lendemain d'annonces importantes concernant le calendrier des Jeux olympiques en préparation, le président du Comité d'organisation de Paris 2024 confirme au Monde que les objectifs seront tenus "dans les temps". Billetterie, chantiers d'aménagement, ou encore recherche de partenaires : le calendrier devrait être respecté.

Toujours pas d'accroc dans l'organisation des JO de Paris 2024. Ce mardi 21 septembre 2021, le président du Comité d'organisation de Paris 2024 (Cojo) Tony Estanguet s'est confié au Monde au sujet des nombreux défis liés à la coordination autour des futures olympiades, à moins de trois ans de l'échéance. "Pour l'instant, on tient le rythme" rassure l'ancien champion olympique. 

D'abord, le président du Cojo Paris 2024 a donné davantage de détails sur les chantiers des sites olympiques et des infrastructures en cours. Sur ce point, le comité d'organisation s'est facilité la tâche : 95% du projet final repose sur des sites existants, ou temporaires. D'autres travaux doivent encore se terminer. Reste à construire le village des médias, le village des athlètes et le centre aquatique olympique. Deux chantiers qui doivent démarrer dès 2021 pour ne pas accuser de retard. "La Solidéo (société en charge de la gestion des ouvrages olympiques) tient le calendrier que nous avions établi en 2018, nous sommes dans les temps" martèle au Monde le président du Cojo. "Il nous reste un tout petit peu de marge, nous devrons être extrêmement vigilants" estimait en juin dernierMichel Cadot, délégué interministériel aux JO. 

Recherche de partenaires et objectifs de billetterie

Au sujet des partenaires, ressource économique vitale pour l'organisation de Paris 2024, là aussi, le président du Cojo Paris 2024 rassure. Sur les 1,1 milliards d'euros à aller chercher du côté des partenaires privés, 600 millions ont d'ores et déjà été rapporté par la signature des groupes français Sanofi et Decathlon, ou encore de Cisco, entreprise spécialisée dans la cybersécurité. Ce qui représente 55% de la somme recherchée. Tony Estanguet espère atteindre les deux tiers de l'objectif d'ici début 2022, assurant au passage au Monde "mettre toute son énergie" pour y arriver. 

Autre problème d'importance abordé par Tony Estanguet : la billetterie des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024. Sans possibilité d'accueillir le moindre spectateur, les JO de Tokyo se sont privé d'une très importante part des revenus potentiels. L'objectif pour Paris 2024 est d'atteindre 1,5 milliards d'euros de recettes en billetterie. L'ouverture est prévue pour 2023. Pour l'heure, aucune contre-indication ne vient chambouler cet objectif, du moins tant que la crise sanitaire permet l'accueil de spectateurs dans les enceintes sportives. Aucun scénario de jauge d'accueil du public ou de limitation n'est pour l'instant sur les tablettes du Cojo. 

"Les Jeux de Paris se dérouleront bien en 2024, quoi qu'il se passe à Tokyo". Tel était le message martelé par le président du Comité d'organisation des JO de Paris 2024, Tony Estanguet. Dans un entretien accordé au Monde et publié mercredi 27 janvier 2021, le patron de Paris 2024 rappelait que le calendrier des futures olympiades parisiennes n'était absolument pas bouleversé par les problèmes concernant l'organisation des JO de Tokyo liés à la crise sanitaire du Covid-19

Dans le même temps, l'ancien champion olympique a confirmé que le chantier du village olympique n'avait, pour l'instant, aucun retard lié à la crise sanitaire. En 2021, le Cojo prévoit essentiellement de "définir le concept des cérémonies d'ouverture et de clôture". De nombreuses festivités sont prévues dans le coeur de la capitale. 

Informations pratiques

Lieu

Paris
75 Paris

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche