Rue des rosiers - sorties & activités

Yann Couvreur reçoit Frank Haasnoot pour une collaboration gourmandeYann Couvreur reçoit Frank Haasnoot pour une collaboration gourmandeYann Couvreur reçoit Frank Haasnoot pour une collaboration gourmandeYann Couvreur reçoit Frank Haasnoot pour une collaboration gourmande

Yann Couvreur reçoit Frank Haasnoot pour une collaboration gourmande

C'est au tour du chef pâtissier Frank Haasnoot d'être convié par Yann Couvreur dans sa boutique de la rue des Rosiers, du 20 au 22 septembre 2019 !
La nouvelle pâtisserie de Yann Couvreur, rue des RosiersLa nouvelle pâtisserie de Yann Couvreur, rue des RosiersLa nouvelle pâtisserie de Yann Couvreur, rue des RosiersLa nouvelle pâtisserie de Yann Couvreur, rue des Rosiers

Yann Couvreur invite le chef pâtissier Amaury Guichon pour une collaboration sucrée

Quand deux chefs pâtissiers français se rencontrent, ça donne une collaboration savoureuse inédite, préparée à 4 mains par Yann Couvreur et Amaury Guichon.
La nouvelle pâtisserie de Yann Couvreur, rue des RosiersLa nouvelle pâtisserie de Yann Couvreur, rue des RosiersLa nouvelle pâtisserie de Yann Couvreur, rue des RosiersLa nouvelle pâtisserie de Yann Couvreur, rue des Rosiers

Yann Couvreur lance sa 2e Pâtisserie rue des Rosiers

Yann Couvreur lance sa seconde pâtisseries rue des Rosiers dans le 4e arrondissement de Paris. Une nouvelle pâtisserie qui dévoile de belles surprises : un comptoir pour les pâtisseries minute à emporter ainsi qu'un comptoir de glaces maison. On n'a pas fini de se régaler...

Découvrez la Suite 341 !

Suite 341, tout nouveau concept inauguré par le groupe SMCP réunissant le meilleur de Maje, Sandro et Claudie Pierlot, a ouvert à Paris trois boutiques. Il n’en fallait pas tant pour faire chavirer nos vieux cœurs de modeuses. Gros plan…

Le marais

Historiquement, ce quartier a toujours été le centre d’une activité « festive » débordante. C’est assez drôle de s’apercevoir que les temps… ne changent finalement pas. La place des Vosges était le centre de cette effervescence dès le XVIIème siècle. La société bourgeoise et élégante aimait s’y retrouver. La révolution a en quelque sorte changé la donne et reconstitué involontairement l’intérêt du quartier qui s’étend désormais de la place des Vosges à Saint Paul jusqu’au « haut » de la rue Vieille du Temple. « That’s the Mowrais ! », comme aiment si bien le dire les touristes étrangers…