Seconde vague de l épidémie de coronavirus - sorties & activités

Visuel Paris SénatVisuel Paris SénatVisuel Paris SénatVisuel Paris Sénat

Covid : le pic de la deuxième vague de l'épidémie probablement franchi selon Santé publique France

Environ trois semaines après l’instauration d’un reconfinement en France, le pic épidémique de la deuxième vague de Coronavirus a probablement été franchi dans le pays. C’est ce qu’a indiqué Santé publique France ce vendredi 20 novembre, appelant toutefois à maintenir les "mesures de prévention".
Visuel Paris vide confinementVisuel Paris vide confinementVisuel Paris vide confinementVisuel Paris vide confinement

Confinement : en France, 30% des verbalisations ont lieu à Paris et en Île-de-France

À Paris, le ton se durcit. Aux premiers jours du confinement, les autorités faisaient peuvent d'une certaine forme de tolérance et de pédagogie notamment sur les retours de vacances. Désormais, les contrôles des attestations se multiplient afin que ce reconfinement " plus souple" ne rime pas avec relâchement.
Rupture de stock : plus de 70% des pharmacies n'ont plus de vaccin anti-grippeRupture de stock : plus de 70% des pharmacies n'ont plus de vaccin anti-grippeRupture de stock : plus de 70% des pharmacies n'ont plus de vaccin anti-grippeRupture de stock : plus de 70% des pharmacies n'ont plus de vaccin anti-grippe

Vaccins contre la grippe, rupture de stock à 30% dans les pharmacies, la situation va s'améliorer

Alors que la France est particulièrement touchée par l'épidémie de Coronavirus, jamais la demande de vaccins de la grippe n'aura été aussi forte. Les français sont allées en pharmacie, en nombre et plus tôt qu'à l'accoutumée, chercher leur vaccin anti-grippe, entrainant des pénuries. Actuellement, c'est environ 30% des pharmacies qui sont encore en rupture de stock mais la livraison de nouvelles doses en fin de semaine devrait soulager le secteur.
Visuel Paris hôtel de villeVisuel Paris hôtel de villeVisuel Paris hôtel de villeVisuel Paris hôtel de ville

Confinement à Paris : réouverture des librairies, bras de fer entre Anne Hidalgo et le gouvernement

Au lendemain de l'annonce d'Emmanuel Macron, Anne Hidalgo, maire de Paris, est intervenue à son tour ce jeudi 29 octobre 2020. Alors que la France connait un deuxième confinement plus souple, elle souhaite faire une demande pour que certains lieux culturels puissent continuer à accueillir des parisiens. "Nous ne devons sacrifier ni l'éducation, ni la culture, ni les commerces de proximité" a-t-elle déclaré. Depuis, la tension monte entre la maire de Paris et le gouvernement.