FIAC 2018 : 26 oeuvres au Jardin des Tuileries et Place de la Concorde

La FIAC débarque à Paris, avec plein d'oeuvres contemporaines à découvrir dans les rues. Au Jardin des Tuileries et Place de la Concorde, 26 oeuvres sont ainsi visibles du 13 octobre au 16 novembre 2018, de quoi profiter des jardins pendant que le temps est encore au beau fixe.

La FIAC, l'évènement qui met l'art contemporain à l'honneur est de retour au Grand Palais pour les connaisseurs et acquéreurs certes mais elle s'installe également gratuitement hors les murs dans Paris pour le plaisir de tous. Durant une semaine atypique, on file au Jardin des Tuileries découvrir les oeuvres monumentales installées à l'occasion de cette FIAC 2018.

Au Jardin des Tuileries et Place de la Concorde, ce sont 25 artistes confirmés, des artistes reconnus pour leurs oeuvres, qui s'exposent au public, passants ou amateurs d'art, dans les allées du jardin royal, mettant en avant l'architecture !

On retrouve ainsi des oeuvres de Gilles Barbier, de Robert Indiana, de François-Xavier Lalanne, et Frana West et de Kohei Nawa (l'artiste qui expose déjà son Trône sous la Pyramide du Louvre). Installées dans les allées du Jardin des Tuileries, ces oeuvres vont égayer vos promenades automnales.

Au programme de la balade, des éléments architecturaux Place de la Concorde:

FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Jean Maneval, Maison Bulle 6 coques, 1968FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Jean Maneval, Maison Bulle 6 coques, 1968FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Jean Maneval, Maison Bulle 6 coques, 1968FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Jean Maneval, Maison Bulle 6 coques, 1968Jean Maneval, Maison Bulle 6 coques, 1968
Coque en polyester armé, isolation mousse polyuréthane baie méthacrylate
3 × 12,5 × 2,30m chaque coque

Ce prototype de maison bulle signé Jean Maneval fut initialement présenté au Salon des Arts Ménagers en 1956. Cette dernière sera industrialisée à partir de 1968 dans un village de vacances expérimental dans les Hautes-Pyrénées... En réalité, la maison n'est pas très rassurante, on se croit comme enfermé dans une télévision à tube cathodique.

FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Jean Prouvé, École Provisoire de Villejuif, 1957FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Jean Prouvé, École Provisoire de Villejuif, 1957FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Jean Prouvé, École Provisoire de Villejuif, 1957FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Jean Prouvé, École Provisoire de Villejuif, 1957
Jean Prouvé, École Provisoire de Villejuif, 1957
Bois, verre, métal, 351 × 1070 × 930 cm

Aujourd'hui dingue à imaginer, cet espace fut bien une salle de classe commandée par la ville de Villejuif. Cet espace fut imaginé en quelques semaines par Jean Prouvé, un architecte réputé pour ses aménagement provisoires d'urgence !

FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Jean Prouvé, Structure Préfabriquée pour L’Institut Fénelon de Clermont-Ferrand, 1958FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Jean Prouvé, Structure Préfabriquée pour L’Institut Fénelon de Clermont-Ferrand, 1958FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Jean Prouvé, Structure Préfabriquée pour L’Institut Fénelon de Clermont-Ferrand, 1958FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Jean Prouvé, Structure Préfabriquée pour L’Institut Fénelon de Clermont-Ferrand, 1958
Jean Prouvé, Structure Préfabriquée pour L’Institut Fénelon de Clermont-Ferrand, 1958
Bois, verre, métal, 3 × 19,2 × 6,94 m

Toujours de Jean Prouvé, cette salle de classe dédiée à la musique, commandée par l'Institut Fénelon de Clermont-Ferrand. Conçu à partir d’éléments préfabriqués, le bâtiment est monté en un temps très court mais est conçu pour tenir dans le temps.

FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Kengo Kuma, Owan, 2016FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Kengo Kuma, Owan, 2016FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Kengo Kuma, Owan, 2016FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Kengo Kuma, Owan, 2016
Kengo Kuma, Owan, 2016
Inox, ETFE, aimants et bois de Mélèze massif, 400 × 1100 × 500 cm

Owan, la création de Kengo Kuma réalisée en inox, aimants et bois de Mélèze, rappele à s'y méprendre à un emballage de bonbon surdimensionné, même si l'artiste n'a jamais donné de représentation définie de son oeuvre.

FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Claude Parent, Les Ilots, 2010FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Claude Parent, Les Ilots, 2010FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Claude Parent, Les Ilots, 2010FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Claude Parent, Les Ilots, 2010
Claude Parent, Les Ilots, 2010
Acier et aluminium, 150 × 180 × 230 cm, 130 × 130 × 265 cm, 210 × 150 × 300 cm

Pendant plus de 50 ans, Claude Parent a mené des recherches sur l’oblique : il voulait perturber l'espace avec des formes non figées, en équilibre primaire. En voici une preuve, avec ces transats d'extérieur surdimensionnés !

Et dans le jardin des Tuileries :

FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Kohei Nawa, Ether#34 / Ether#35, 2018FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Kohei Nawa, Ether#34 / Ether#35, 2018FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Kohei Nawa, Ether#34 / Ether#35, 2018FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Kohei Nawa, Ether#34 / Ether#35, 2018
Kohei Nawa, Ether#34 / Ether#35, 2018
Aluminium et peinture , 418 x 44,5 x 44,5 cm chaque


L’oeuvre de Kohei Nawa est une représentation en trois dimensions de liquides hautement visqueux à l’état solide. Il a essayé de saisir le moment où ils s’écoulent vers le bas… enivrant !

FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Isabelle Cornaro, God Box (Columns), 2014FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Isabelle Cornaro, God Box (Columns), 2014FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Isabelle Cornaro, God Box (Columns), 2014FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Isabelle Cornaro, God Box (Columns), 2014
Isabelle Cornaro, God Box (Columns), 2014 

Acier peint, élastomère, 274 x 66 x 66 cm chaque

Pour la FIAC 2018, Isabelle Cornaro présente God Box (Columns), une suite de trois monolithes, réalisés à base de divers objets unifiés par leur moulage. Bien qu’ils incorporent des objets modernes, les blocs monolithiques semblent provenir d'une autre époque, par leur oxydation.

FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Mia Marfurt, Acqua Felice, 2018FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Mia Marfurt, Acqua Felice, 2018FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Mia Marfurt, Acqua Felice, 2018FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Mia Marfurt, Acqua Felice, 2018
Mia Marfurt, Acqua Felice, 2018

Boyaux artificiels, fixations en aluminium, eau, gélatine et encre Epson, Dimensions variables
Dans le jardin des Tuileries, Mia Marfurt installe plusieurs tubes de liquide coloré entrelacés pour former des croix de différentes tailles. Anecdote insolite, les tubes sont en boyau artificiel de la plus grande saucisse de Suisse. Bon appétit !

FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Franz West, Dorit, 2002FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Franz West, Dorit, 2002FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Franz West, Dorit, 2002FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Franz West, Dorit, 2002
Franz West, Dorit, 2002
Aluminium laqué, 600 x 150 x 150 cm

Alors que Franz West fait l’objet d’une grande rétrospective au Centre Pompidou, le Jardin des Tuileries présente son DORIT, l’une des pièces les plus emblématiques et les plus imposantes de l’artiste.

FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Alexander Calder, Janey Waney, 1969FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Alexander Calder, Janey Waney, 1969FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Alexander Calder, Janey Waney, 1969FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Alexander Calder, Janey Waney, 1969
Alexander Calder, Janey Waney, 1969

Acier peint, 772 x 762 cm

Les collectionneurs Leslee et David Rogath présentent la pièce Janey Waney de Alexander Calder, une oeuvre combinant ses célèbres Stabiles et Mobiles, et réalisée grâce à Jane Holzer, top model américain des années 1960, qui lui avait suggéré cette combinaison.

FIAC 2018 au Jardin des Tuileries :  Tere Recarens, FAIRE L’AVENTURE, 2009-2018FIAC 2018 au Jardin des Tuileries :  Tere Recarens, FAIRE L’AVENTURE, 2009-2018FIAC 2018 au Jardin des Tuileries :  Tere Recarens, FAIRE L’AVENTURE, 2009-2018FIAC 2018 au Jardin des Tuileries :  Tere Recarens, FAIRE L’AVENTURE, 2009-2018
Tere Recarens, FAIRE L’AVENTURE, 2009-2018
Tissus, corde et pinces à linge, 290 x 410 cm ; 140 x 440 cm ; 370 x 565 cm

L’installation FAIRE L’AVENTURE de Tere Recarens consiste en trois voiles de bateau réalisées avec des tissus récupérés tisseurs maliens.  Avec cette oeuvre, un vieux bateau qui a navigué en Méditerranée au départ de la Catalogne.

FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Alicja Kwade, Revolution (Gravitas), 2018FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Alicja Kwade, Revolution (Gravitas), 2018FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Alicja Kwade, Revolution (Gravitas), 2018FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Alicja Kwade, Revolution (Gravitas), 2018
Alicja Kwade, Revolution (Gravitas), 2018
Acier inoxydable, pierres, 117 x 230 x 225 cm

Revolution (Gravitas) est une oeuvre qui questionne la gravité, rappelant le système solaire avec les planètes gravitant autour du Soleil. Ici, Alicia Kwade souhaite alerter sur les astéroïdes qui gravitent autour de la Terre, impliquant ainsi une potentielle collision.

FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Olivier Mosset, Untitled (3 bikes), 2018,FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Olivier Mosset, Untitled (3 bikes), 2018,FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Olivier Mosset, Untitled (3 bikes), 2018,FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Olivier Mosset, Untitled (3 bikes), 2018,
Olivier Mosset, Untitled (3 bikes), 2018,
Motos Harley Davidson customisées

Pendant des décennies, la passion de Olivier Mosset pour la moto est restée une affaire personnelle, mais depuis quelques temps, l'artiste dévoile ses véhicules dans des installations proches du readymade.

FIAC 2018 au Jardin des Tuileries :  François-Xavier Lalanne, Le Très grand ours, 1994-2015FIAC 2018 au Jardin des Tuileries :  François-Xavier Lalanne, Le Très grand ours, 1994-2015FIAC 2018 au Jardin des Tuileries :  François-Xavier Lalanne, Le Très grand ours, 1994-2015FIAC 2018 au Jardin des Tuileries :  François-Xavier Lalanne, Le Très grand ours, 1994-2015

François-Xavier Lalanne, Le Très grand ours, 1994-2015
Bronze, 300 x 150 x 150 cm

Avec la présentation de la sculpture monumentale Le Très grand ours, la FIAC commémore l’anniversaire de la disparation de François-Xavier Lalanne (1937 – 2008). L’artiste avait un style très reconnaissable, faisant souvent appel à un bestiaire espiègle.

FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Richard Long, Blue Sky Circle, 2002FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Richard Long, Blue Sky Circle, 2002FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Richard Long, Blue Sky Circle, 2002FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Richard Long, Blue Sky Circle, 2002
Richard Long, Blue Sky Circle, 2002
Marbre blanc, granite rose, ø640 cm

Richard Long a initialement réalisé ce cercle de pierres lors de son exposition monographique au Tucci Russo Studio per l’Arte Contemporanea, en 2002. Il expliquait à l’époque : « de la même façon que les empreintes digitales ou les flocons de neige (ou les lieux) sont uniques, et donc qu’il n’existe pas deux cercles identiques »

FIAC 2018 au Jardin des Tuileries :  Wang Zhan, Jiashanshi No. 106, 2006FIAC 2018 au Jardin des Tuileries :  Wang Zhan, Jiashanshi No. 106, 2006FIAC 2018 au Jardin des Tuileries :  Wang Zhan, Jiashanshi No. 106, 2006FIAC 2018 au Jardin des Tuileries :  Wang Zhan, Jiashanshi No. 106, 2006
Wang Zhan, Jiashanshi No. 106, 2006
Acier inoxydable, 442 x 350 x 180 cm

Les oeuvres Jiashanshi de Wang Zhan déploient l’héritage des rochers dans nos villes, une pratique ancienne chinoise consistant à créer des concrétions de pierre comme une forme de mise en mémoire.

FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Gilles Barbier, L’oeuvre boîte, 2018FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Gilles Barbier, L’oeuvre boîte, 2018FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Gilles Barbier, L’oeuvre boîte, 2018FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Gilles Barbier, L’oeuvre boîte, 2018
Gilles Barbier, L’oeuvre boîte, 2018
Aluminium thermolaqué, 3 éléments,
87 x 190 x 50 cm chacun


Gilles Barbier installe trois ailerons de requins dans le jardin des Tuileries… A bien y regarder de plus près, ces ailerons de requins sont des ouvre-boite !

FIAC 2018 au Jardin des Tuileries :  Robert Indiana,  ART, (Blue Red), 1972-2001FIAC 2018 au Jardin des Tuileries :  Robert Indiana,  ART, (Blue Red), 1972-2001FIAC 2018 au Jardin des Tuileries :  Robert Indiana,  ART, (Blue Red), 1972-2001FIAC 2018 au Jardin des Tuileries :  Robert Indiana,  ART, (Blue Red), 1972-2001
Robert Indiana,  ART, (Blue Red), 1972-2001
Aluminum polychromé, 183 x 189 x 91 cm

ART est l’une des oeuvres iconiques de Robert Indiana. Emblématique de son style fait de langage, de lignes dures et de couleur pure, ART percute par sa réalisation : trois lettres qui s’emboitent parfaitement pour former un mot.

FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Vladimir Skoda, Sphère de ciel - Ciel de sphères, 2004-2018FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Vladimir Skoda, Sphère de ciel - Ciel de sphères, 2004-2018FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Vladimir Skoda, Sphère de ciel - Ciel de sphères, 2004-2018FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Vladimir Skoda, Sphère de ciel - Ciel de sphères, 2004-2018
Vladimir Skoda, Sphère de ciel - Ciel de sphères, 2004-2018
Acier inoxydable, 3 éléments, 280 cm ø ; 210 cm ø ; 160 cm ø

Avec ses sphère de ciel - Ciel de sphères, Vladimir Skoda dialogue avec le classicisme d’André Le Nôtre. Il propose ici une oeuvre géométriquement parfaite, car taille des trois sphères est proportionnelle à la valeur des côtés d’un triangle rectangle.

FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Thomas Schütte, Mann im Wind, Nr.2, 2018FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Thomas Schütte, Mann im Wind, Nr.2, 2018FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Thomas Schütte, Mann im Wind, Nr.2, 2018FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Thomas Schütte, Mann im Wind, Nr.2, 2018
Thomas Schütte, Mann im Wind, Nr.2, 2018
Bronze


Mann im Wind se veut une représentation intemporelle et allégorique de l’homme figé dans l’ambivalence de sa condition humaine, bloqué entre les relations de pouvoir et d’assujettissement entre individus.

FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Henk Visch, Du livre du matin, 2018FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Henk Visch, Du livre du matin, 2018FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Henk Visch, Du livre du matin, 2018FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Henk Visch, Du livre du matin, 2018
Henk Visch, Du livre du matin, 2018
Bronze, 220 x 120 x 140 cm

L’homme immortalisé par Henk Visch est effrayant, victime de la guerre, mais l’artiste explique «Une intuition de vie guide son comportement, ou plutôt sa pensée, conscient que le drame de l’existence dans lequel il joue un rôle important, humain parmi ses égaux, peut l’écraser à tout moment. Lutte-t-il pour se sauver ? Pas forcément, il existe et le monde est en guerre. »  

FIAC 2018 au Jardin des Tuileries :  Keiji Uematsu, Floating Vertical, 1993FIAC 2018 au Jardin des Tuileries :  Keiji Uematsu, Floating Vertical, 1993FIAC 2018 au Jardin des Tuileries :  Keiji Uematsu, Floating Vertical, 1993FIAC 2018 au Jardin des Tuileries :  Keiji Uematsu, Floating Vertical, 1993
Keiji Uematsu, Floating Vertical, 1993
Cuivre, fer, pierre, 250 x 82 x 62 cm

Keiji Uemastu est né au Japon mais vit en Allemagne. Avec sa sculpture, Keiji Uemastu souhaite que l’on concentre notre attention sur les forces naturelles de la gravité, de la tension et de l’attraction matérielle sous-tend toute sa pratique.

FIAC 2018 au Jardin des Tuileries :  Pablo Reinoso, Le Cercle, 2018FIAC 2018 au Jardin des Tuileries :  Pablo Reinoso, Le Cercle, 2018FIAC 2018 au Jardin des Tuileries :  Pablo Reinoso, Le Cercle, 2018FIAC 2018 au Jardin des Tuileries :  Pablo Reinoso, Le Cercle, 2018
Pablo Reinoso, Le Cercle, 2018
Acier peint, 8 elements, 600 x 1200 cm

Pour le bassin octogonal du Jardin des Tuileries, Pablo Reinoso a conçu une installation particulière, comme des tuteurs qui bloqueraient l’eau bien droite.

FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Michele Spanghero, Dià, 2016FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Michele Spanghero, Dià, 2016FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Michele Spanghero, Dià, 2016FIAC 2018 au Jardin des Tuileries : Michele Spanghero, Dià, 2016
Michele Spanghero, Dià, 2016
Fibre de verre vernie et fer, 187 × 85 × 289 cm

Mettez une oreille dans la sculpture La sculpture Dià (du grec διά, « au travers de ») de Michele Spanghero. Vous pourrez alors écouter et observer le paysage environnant.

Chistodoulos Panayiotou, Untilted, 2018
Marbre, 3 bancs , 160 × 48 × 45 cm chacun
Pour la FIAC au Jardin des Tuileries, Chistodoulos Panayiotou installe 3 bancs sur lesquels il laisse les indications écrites par les carriers concernant le poids, la provenance, la qualité et la destination. L’artiste démystifie l’art en rendant hommage aux ouvriers nécessaires à la transformation des matières en oeuvres.

Juliaan Andeweg, Charlotte playing Idris as Lebron James, 2016-2018

Chaussures LeBron XI Elite bleues/or 642846-200, Pointure 41, cuivre, colle époxy
Juliaan Andeweg s'est amusé à customiser une paire de chaussures de sport LeBron XI Elite Ice Blue/Gold 642846-200 envahies par des cristaux artificiels.

Pendant la FIAC 2018, un service de médiation culturelle sera assuré par les étudiants de l'Ecole du Louvre, tous les jours du 15 au 21 octobre 1018 de 15h à 17h30. Ils nous présenteront les 21 oeuvres du parcours Hors les Murs au Jardin des Tuileries.

Et pour plus de bons plans lors de la FIAC 2018 :

Elodie D.
Dernière modification le 17 octobre 2018

Informations pratiques

Horaires
Du 13 octobre 2018 au 16 novembre 2018

×

    Lieu

    Jardin des Tuileries
    75001 Paris 1

    Tarifs
    Gratuit

    Site officiel
    www.fiac.com

    Plus d'information
    Horaires : 7h30-19h30

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche