Amélie nothomb vs josyane savigneau : ecrire, écrire, pourquoi écrire ?

Chaque mois, un auteur français ou étranger, est convié à venir nous éclairer sur les ressorts de son écriture, son imaginaire, ses sources d'inspiration, la manière dont il conçoit son identité d'écrivain. Avec lui, nous tentons d’appréhender le processus de la création littéraire.
Depuis son premier roman et premier succès, Hygiène de l'assassin (1992), Amélie Nothomb, qui se définit elle-même comme une "graphomane malade de l'écriture", publie chaque année un roman, soit dix-sept à ce jour. Mais c'est véritablement Stupeur et tremblements (1999), où elle raconte sa douloureuse expérience au sein d'une entreprise japonaise, qui a marqué un tournant dans sa carrière (grand prix du roman de l'Académie française et plus de 500 000 exemplaires vendus).
Très attachée à la culture nipponne (elle est née au Japon et y a passé sa petite enfance) et marquée par les nombreux séjours qu'elle a effectué avec son père, ambassadeur de Belgique, notamment en Chine, aux États-Unis, au Laos, en Birmanie et au Bangladesh, elle se sert d'expériences personnelles pour nourrir ses récits explicitement autobiographiques comme Métaphysique des tubes, Biographie de la Faim ou plus fictionnels tels que les Catilinaires, Mercure ou son tout dernier livre Le Fait du Prince.
Son style décalé et romanesque à l'humour subtil lui valent un vif succès auprès du public, jamais démenti. Certains de ses livres ont été adaptés au cinéma comme Hygiène de l'assassin en 1999 et Stupeur et tremblements en 2003, qui permet à la comédienne Sylvie Testud d'obtenir le César de la meilleure actrice. Son unique pièce Les Combustibles a été mise en scène en 2008 et a reçu une critique enthousiaste.
Ses oeuvres, toutes parues aux éditions Albin Michel : Hygiène de l'assassin (1992), Le Sabotage amoureux (1993), Les Combustibles, théâtre, (1994), Les Catilinaires (1995), Péplum (1996), Attentat (1997), Mercure (1998), Stupeur et tremblements (1999), Métaphysique des tubes (2000), Cosmétique de l'ennemi (2001), Robert des noms propres (2002), Antéchrista (2003), Biographie de la faim (2004), Acide sulfurique (2005 ), Journal d'Hirondelle (2006), Ni d'Ève ni d'Adam (2007), Le Fait du prince (2008)
Prochaines rencontres : Philippe Sollers le 9 février, Alberto Ruy-Sanchez le 16 mars 2009
Informations pratiques :
Grande Salle l niveau -1
Centre Pompidou
entrée rue Saint-Martin
75004 Paris
Entrée libre à 19h dans la limite des places disponibles






Visuel : Ecrire, écrire, pourquoi ?
© Bpi



Clément D.
Dernière modification le 19 janvier 2009

Informations pratiques

Lieu

Place Georges-Pompidou
75004 Paris 4

Vous souhaitez communiquer sur Sortir À Paris ?
↪ Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises.
Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche