Les toiles métisses une exposition de elia kleiber

La toile métisse, bien connue des peintres, doit son nom à la double nature de son tissage : sa chaîne est en coton alors que sa trame est en lin.
Dans les toiles d'Elia Kleiber s'entrecroisent d'autres sortes de matériaux. Pâtes acryliques et encres numériques, pigments et pixels se fondent ou se superposent dans un va-et-vient entre les impulsions de la machine et les mouvements de la main.
Dans cette union contre nature, c'est la figure qui tient le centre. Seraient-ce des portraits ? Sans doute, mais le portrait ici ne saurait s'enfermer dans l'effigie. Ces figures de femmes captées par l'image numérique sont balayées au pinceau ou à l'essuie-glace dans les couleurs favorites des modèles, signalées comme telles. De leur identité on ne saura rien de plus.
Au sein de ce jeu de ressemblance / dissemblance, la photographie occupe le devant de la scène. Mais la peinture, cette terrienne, veut y faire valoir également ses droits. Du surréel au subréel, de la fidélité à la volupté. Et vice-versa.
VERNISSAGE mardi 3 février de 19h à 22h



Clément D.
Dernière modification le 22 janvier 2009

Informations pratiques

Lieu

44 rue Bouret
75019 Paris 19

Vous souhaitez communiquer sur Sortir À Paris ?
↪ Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises.
Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche