This page is not available in your language, please, choose yours

Collection berardo au luxembourg

Publié le 3 février 2009 Par Elodie N.

Infos pratiques


19, rue de Vaugirard
75006 Paris 6

Jusqu'au 22 février, le musée du Luxembourg expose la collection Berardo, un exceptionnel panorama de l'art du XXe siècle. A ne rater sous aucun prétexte !

José Berardo est un riche entrepreneur portugais qui a fait fortune en Afrique du Sud dans les années 70. À son retour au Portugal en 1986, il entame une impressionnante collection d’art moderne et contemporain, qu’il continue à enrichir. 74 de ces œuvres sont exposées au musée du Luxembourg. Visiter l'exposition De Miró à Warhol, la collection Berardo à Paris, c'est partir en voyage dans l'art du XXe siècle. Disposées en cinq sections, les œuvres présentées illustrent des mouvements artistiques majeurs du siècle dernier, du surréalisme (Miró, Dali, Ernst, Breton) au Pop Art (Warhol, Wesselmann), en passant par l'abstraction géométrique d'entre-deux guerres (Mondrian, Tanguy, Arp), et la peinture " non-figurative " (Pollock, Gorky).
La partie consacrée au surréalisme est l'un des points forts de la collection. L’Homme à la bougie de Miró, Coquilles-fleurs d'Ernst, Le Gouffre argenté de Magritte, La Cohorte invincible de Giorgio de Chirico, un Cadavre exquis associant André Breton, Valentine Hugo, Tristan Tzara et Greta Knutson, expriment bien la variété des formes d’expression du surréalisme. Un téléphone-homard de Dali (Téléphone aphrodisiaque blanc) montre la prééminence du rêve et de l'imagination dans la création chez les surréalistes.
Notre coup de cœur : la section Pop Art / Nouveau Réalisme. Récupérer des objets issus du quotidien et les intégrer dans des œuvres pour dénoncer les dérives de la société de consommation, tel était l'objectif du Pop Art. Le collage de Rotella, les ombres projetées, le monochrome de Klein et le mobile de Jean Tinguely (qui réserve une petite surprise aux visiteurs !) ne laissent pas indifférents.
Dans la dernière section, un tableau de Riopelle rappelle une palette d'artistes avec son enchevêtrement de couleurs quasi hypnotisant. L'exposition s'achève avec un tableau de Schnabel, Portrait de Jacqueline, composé à partir de débris d'assiettes peintes, dont il faut s'éloigner pour y déceler un visage humain.
Pollock, Gorky, Jorn, Balthus... La richesse et la diversité de cette collection est telle qu'on y passerait volontiers la journée entière. A conseiller aussi bien aux férus d'art qui apprécieront cette anthologie du XXe siècle, qu'aux novices qui pourront aiguiser leur sens artistique grâce à cette fascinante exposition.
Plein tarif 11 €
Tarif réduit 9 €
Crédits photos : tous droits réservés


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles ART / CULTURE

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement