Le Crac des Chevaliers, chroniques d'un rêve de pierre à la Cité de l'Architecture

La Cité de l'Architecture et du Patrimoine consacre une exposition au Crac des Chevaliers, du 14 septembre 2018 au 14 janvier 2019. Célébré par T. E. Lawrence comme « le plus beau château du Monde, certainement le plus pittoresque », le Crac des Chevaliers est considéré comme l’un des plus beaux témoins des échanges d’influences entre l’Orient et l’Occident.

Une exposition est consacrée au Crac des Chevaliers à la Cité de l'Architecture, du 14 septembre 2018 au 14 janvier 2019. Cette forteresse, situé en Syrie actuelle, est considérée comme « le plus beau château du Monde, certainement le plus pittoresque », et également comme l’un des plus forts témoins des échanges d’influences entre l’Orient et l’Occident.

Son histoire est très intéressante : Reine des forteresses de l’Orient, le Crac des Chevaliers domine et protège la plaine de Homs à l’ouest de la Syrie actuelle. Pendant des siècles, chrétiens et musulmans se sont battus pour prendre le contrôle de ce point central de Syrie.

Pour retracer son histoire, la Cité de l'architecture s'appuie sur des archives, des imprimés, des tableaux, des maquettes et des photographies venant du Musée du quai Branly, mais aussi de la Bibliothèque magistrale de l'Ordre de Malte à Rome.

La citadelle fut fortifiée dès l’empire romain. Saisie par les Croisés en 1110, elle fut finalement cédée en 1142 par Raymond II à l’ordre des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, qui font du Crac des Chevaliers une forteresse exceptionnelle par sa superficie et son ampleur.

Conquis par le sultan mamelouk Baybars en 1271, le Crac des Chevaliers va subir des transformations visuelles. Avec les temps de paix, la forteresse devient un paisible chef-lieu de juridiction administrative et judiciaire de l’Empire ottoman. Lors des premières expéditions touristiques, on signale « On dirait un château normand transporté en Syrie. »(1861).

A partir de 1920, en plein mandat de la France en Syrie, l’armée française du Levant s'intéresse au Crac des Chevaliers, en même temps que les archéologues français, qui se passionnent pour la forteresse répandre à l’étranger.La France acquiert le Crac des Chevaliers le le 15 novembre 1933 pour le sauver de la dégradation, et le rendra à la Syrie en 1948, deux ans après la fin du mandat.

Restauré et mis en valeur par le nouvel État syrien, le Crac des Chevaliers est restauré depuis 1997, et fait aujourd'hui partie des 55 biens inscrits sur la Liste du patrimoine mondial en péril de l'UNESCO.

Elodie D.
Dernière modification le 29 août 2018

Informations pratiques

Horaires
Du 14 septembre 2018 au 14 janvier 2019

×

    Lieu

    1 Place du Trocadéro et du 11 Novembre
    75116 Paris 16

    Tarifs
    -26 ans UE : Gratuit
    tarif réduit : 6 €
    tarif plein : 8 €

    Site officiel
    www.citedelarchitecture.fr

    Plus d'information
    Horaires : 11h-19h, fermé le mardi

    Réservez vos places
    Cliquez ici pour réserver

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche