Ellsworth Kelly exposé au Centre Pompidou

Le Centre Pompidou réunit six "Fenêtres" de l'artiste Ellsworth Kelly (1923-2015), aux côtés de peintures et de dessins : un ensemble inédit, à voir du 27 février au 27 mai 2018.

Elles n'ont jamais été réunies dans une seule et même exposition : les six Fenêtres de l'Américain Ellsworth Kelly témoignent d'une période très particulière pour l'artiste, ses années en France. Stimulé par l'agitation de la capitale qui, dans les années 50, concentre encore une quantité d'artistes et d'inventivité phénoménale, Ellsworth Kelly expérimente, dessine, peint... À longueur de journées. En témoigne son exposition au quatrième étage du Centre Pompidou, aux côtés des collections permanentes : six Fenêtres réalisées en France entre 1949 et 1950, ainsi que des peintures, des dessins, des esquisses et des photographies de la même période. 

1949 est une année importante pour Ellsworth Kelly : il vient de s’installer à Paris quelques mois plus tôt (il y restera jusqu’en juin 1954), après avoir participé à la Première Guerre mondiale. Il voyage dans toute la France, visite des musées, des églises... Très cultivé et très curieux, il commence alors à s'intéresser à l'abstraction et abandonne progressivement la peinture figurative. Puis, pendant son séjour en 1949 à Belle-Île-en-Mer, il peint sa première fenêtre, Window I. Il utilise la structure géométrique de la fenêtre pour la toute première fois...

En 1969, il expliquera à ce sujet : "Après avoir construit Fenêtre avec deux toiles et un cadre de bois, je me suis rendu compte que, désormais, la peinture telle que je l’avais connue était terminée pour moi. À l’avenir, les œuvres devraient être des objets, non signés, anonymes. Partout où je regardais, tout ce que je voyais devenait quelque chose à réaliser ; tout devait être exactement ce que c’était, sans rien de superflu. C’était une liberté nouvelle : je n’avais plus besoin de composer. Le sujet était là, déjà fait, et tout était matière. Tout m’appartenait : la verrière d’une usine avec ses panneaux cassés et rapiécés, les lignes d’une carte routière, le coin d’un tableau de Braque, des bouts de papier dans la rue. Tout était pareil ; tout convenait."

Le motif de la fenêtre reviendra ensuite à plusieurs reprises, suivant différentes techniques. L'exposition du Centre Pompidou en rend compte, et c'est passionnant : à voir. 

Image : Ellsworth Kelly dans son atelier à l'Hôtel de Bourgogne, 1949 © Ellsworth Kelly Foundation. Ph. courtesy Ellsworth Kelly Studio

Maïlys C.
Dernière modification le 26 novembre 2018

Informations pratiques

Horaires
Du 27 février 2019 au 27 mai 2019

×

    Lieu

    Place Georges-Pompidou
    75004 Paris 4

    Accès
    Métro ligne 11 station "Rambuteau"

    Tarifs
    tarif réduit : 11 €
    tarif plein : 14 €

    Âge recommandé
    Tout public

    Site officiel
    www.centrepompidou.fr

    Réservez vos places
    Cliquez ici pour réserver

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche