Mircéa Cantor au Musée de la chasse

Le musée de la Chasse offre une carte blanche à Mircéa Cantor, du 8 janvier au 7 avril 2019. Dans cette exposition, l'artiste roumain explore la faune et la flore, territoires étranges, un entre-deux de l’Homme et des Bêtes.

Mircéa Cantor investit le musée de la chasse et de la nature, à l'occasion de la saison France-Roumanie, avec une carte blanche qui met à l’honneur les animaux sauvages dans la culture populaire roumaine.

Mircéa Cantor est une figure majeure de l’art contemporain roumain. Né en 1977, il est formé à l’école supérieure des beaux-arts de Nantes Métropole. Dans ses œuvres, il émet une critique de la globalisation et l'uniformisation des modes de vie à travers la sculpture, la vidéo ou le dessin.

Sa carte blanche au musée de la Chasse et de la Nature est ainsi la bienvenue pour mettre en avant la culture populaire roumaine. Dans un beau parcours, Mircéa Cantor s’intéresse à la relation très particulière que les roumains ont développé avec les animaux sauvages.

Encore aujourd'hui, des anciens rites païens ressurgissent à l’occasion de fêtes de fin d'année. En Roumanie, et particulièrement en Moldavie, en Valachie et en Transylvanie, la chèvre ou l’ours sont invoqués pour célébrer l’an qui meurt. A cette occasion, à chaque nouvel an, la population des villages envahit les rues, costumée en animaux ou en hommes sauvages. Aussi, Mircéa Cantor nous propose de vivre un cortège grâce à 200 masques du Musée du Paysan roumain, présentés de manière spectaculaire, au fil des salles, comme s’il s’agissait d’un des cortèges caractéristiques des colinde.

Tel un « chasseur d’images » ou « vânătorul de imagini », Mircéa Cantor a sélectionné plusieurs de ces œuvres, emprunté des objets d’art populaire au Musée du Paysan roumain de Bucarest et commandé des œuvres sur le thème de la chasse à ses amis artistes de Roumanie, pour en faire un grand parcours, les salles du musée de la chasse et de la nature, aux côtés des objets de la collection.

Moment fort de cette carte blanche, la Fête de l’ours orchestrée par Mircea Cantor le 21 février 2019. Pour chasser les mauvais esprits, un groupe de Comanesti (Moldavie) va procéder à une procession du palais de la Conciergerie au Musée de la Chasse en se costumant en ours. A leur arrivée au musée, Mircea Cantor pratiquera sa propre performance en dessinant avec le feu !

Elodie D.
Dernière modification le 27 novembre 2018

Informations pratiques

Horaires
Du 15 janvier 2019 au 7 avril 2019

×

    Lieu

    60, rue des Archives
    75003 Paris 3

    Accès
    M°Arts et Métiers

    Tarifs
    -18 ans, chômeurs : Gratuit
    tarif plein : 8 €

    Site officiel
    www.chassenature.org

    Plus d'information
    Ouvert du mardi au dimanche de 11h à 18h.

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche