Édouard Bénédictus, le spectacle en couleurs au Musée Nissim de Camondo

Le Musée Nissim de Camondo consacre une exposition à Édouard Bénédictus, du 21 mars au 23 juin 2019, une belle occasion de rendre hommage à un artiste qui a beaucoup contribué aux arts de la scène avec des décors et des tenues aux couleurs vives !

L'exposition Édouard Bénédictus, le spectacle en couleurs visible au Musée Nissim de Camondo, du 21 mars au 23 juin 2019 est un hommage à un homme hors du commun des années 1910-1920 !

Si Edouard Bénédictus est aujourd'hui oublié, il a chamboulé sa génération avec de nombreuses inventions dans les arts et les sciences. Esprit brillant de son temps, d'abord promis à une carrière scientifique par sa tante, il entre dans la Société des Apaches à 22 ans, et y côtoie des artistes, des compositeurs et des décorateurs à l’exemple de Georges Mouveau qui travaille alors pour l’Opéra de Paris.

A 30 ans, Édouard Bénédictus se lance dans le monde des arts de la scène ; il réalise grand nombre de dessins de décors, rideaux de scène et autres dispositifs scéniques qui mettent en avant la drôlerie de son esprit.

Pour cette belle exposition, le Musée Nissim de Camondo ressort des dessins de Bénédictus, précieux et chatoyants : le rideau de scène et les costumes propres aux époques traversées pour la pièce Plus ça change, féerie comique de Rip, les décors pour les Mille et une nuits, écrite par Maurice Verne et dirigée par Firmin Gémier et présentée au Théâtre des Champs-Elysées, avec le palais du Calife, le bain des sultanes ou encore la mosquée, sans oublier les tenues des bouffons, des princesses, des danseuses, tous témoignent de son imagination foisonnante.

Son talent le conduira à imaginer des motifs décoratifs pour des papiers peints et surtout des textiles, pour des industries comme la maison Brunet, Meunié et Cie puis Tassinari & Chatel.

A sa mort, le critique d'art Yvanhoé Rambosson fera un discours dira "Peintre, décorateur, savant, inventeur, Benedictus a marqué son sillage dans tous les domaines auxquels il s'est intéressé. Associant des dons scientifiques et une rare universalité de connaissances à une intuition stupéfiante, il faisait songer aux alchimistes du Moyen-Age, donnant l'impression d'un médium plongeant dans l'arcane rythmique du monde et rapportant de son voyage dans l'au-delà une sorte de révélation".

Elodie D.
Dernière modification le 25 février 2019

Informations pratiques

Horaires
Du 21 mars 2019 au 23 juin 2019

×

    Lieu

    63 Rue de Monceau
    75008 Paris 8

    Tarifs
    tarif réduit : 6,5 €
    tarif plein : 9 €

    Site officiel
    madparis.fr

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche