Le supermarché des images au Jeu de Paume

Par Pierre B. · Publié le 24 novembre 2019 à 14h13 · Mis à jour le 31 janvier 2020 à 17h54
Le supermarché des images est une exposition qui retrace, du 11 février 2020 au 7 juin 2020, les relations entre commerce et art. Bien que leurs liens soient illustres, l'exposition appuie bien plus sur leur intensification au cours du siècle dernier.

Que faire de l'économie dans l'art ? C'est avec cette question que naît la nouvelle exposition Le supermarché des images du 11 février au 7 juin 2020 au jeu de Paume.

"Perdre de vue"

Aujourd'hui, il nous semble perdre de vue le rapport économique de l'art, trop global, trop complexe. Et même si nous vivons dans un monde où le visible compte plus que tout. Sur les écrans en tout genre, sur les réseaux sociaux, l'art et les images sont partout. Comment alors les contrôler, comment les stocker et gérer leurs échanges ? 

Les artistes invités pour cette exposition portent un regard critique sur ces phénomènes. Ils représentent des espaces de stockage, numériques ou matériels dans des dimensions surréalistes, la circulation des oeuvres, des images, la façon dont le marché de l'art évalue ou dévalue des pièces ou des artistes... Ils donnent de la visibilité et du sens à cette économie devenue floue.

Le supermarché des images au Jeu de PaumeLe supermarché des images au Jeu de PaumeLe supermarché des images au Jeu de PaumeLe supermarché des images au Jeu de Paume

"Iconomie"

voilà le mot fondateur de cette exposition. En effet Le supermarché des images, emprunte son titre et ses réflexions au livre de Peter Szendy Le Supermarché du visible. C'est cet auteur, commissaire général de cette exposition, qui conceptualise le terme d'"iconomie" pour parler du nouveau commerce des images, des échanges, de la dématérialisation, de la surproduction des images... Bref tout ce qui fait l'économie de l'art et plus largement des images aujourd'hui.

Historiquement art et économie vont de pair. L'artiste est avant tout, d'un point de vue pragmatique, un artisan. Et comme un artisan, il vend, ses produits à quelqu'un en particulier, dans un endroit donné, précis. Ce rapport va de soi, et petit à petit, avec les ventes aux enchères de plus en plus impressionnantes, la bourse de l'art, on semble perdre de vue ce rapport artisanal et économique premier. Les échanges, la fluidité, le stockage des produits artistiques, c'est tout un monde qui est bouleversé par ces changements.

Sans moralisation l'exposition dresse un bilan du monde de l'image et dessine ses perspectives. Cette exposition est une invitation à la prise de conscience.

Informations pratiques

Horaires
Du 11 février 2020 au 7 juin 2020

×

    Lieu

    1, place de la Concorde
    75008 Paris 8

    Tarifs
    Tarif Réduit : 7,50 €
    Plein Tarif : 10 €

    Site officiel
    www.jeudepaume.org

    Plus d'informations
    Ouvert le Mardi de 11h-21h
    Ouvert de Mercredi à dimanche de 11h-19h
    Fermé le Lundi

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche