This page is not available in your language, please, choose yours

Hadza, les derniers des premiers hommes au Jardin des Plantes

Publié le 24 août 2015 Par Elodie D.
Hadza, les derniers des premiers hommes au Jardin des Plantes

Infos pratiques

Du 30 septembre 2015
Au 31 janvier 2016


Jardin des Plantes
75005 Paris 5

Gratuit

Horaires : 8h-19h30 tous les jours

Du 30 septembre 2015 au 31 janvier 2016, le Jardin des Plantes nous entraine en Tanzanie à travers les photos de Matthieu Paley. Ce photographe, Prix Photo du Muséum 2014, nous dévoile la vie des Hadza, considérés comme les derniers des premiers hommes....

Cette année, le Prix Photo du Muséum nous entraine sur la trace d'un peuple, les Hadza, habitant la Tanzanie. Ce petit peuple, de 1000 personnes, vit comme nos ancêtres ; ses membres se contentent de consommer les aliments qu'ils trouvent au gré de leurs chasses, à l'instar de plantes, de miel et de gibier, mais n'élèvent pas d'animaux.

Les Hadza ont souvent peu de succès à la chasse, du coup, leur régime alimentaire repose sur la cueillette. Ils ne stockent aucun aliment, il n’y a donc rien à manger au campement le matin. Ils partent donc chaque jour dans la savane pendant quelques heures afin de trouver ce dont ils ont besoin : baies, miel, tubercules, fruits du baobab... et parfois un animal.

Matthieu Paley est parti à leur rencontre en mars 2014, dans le cadre d'un reportage sur les populations auto-suffisantes. Il décide alors de concourir au Prix photo du Muséum dont il remporte la bourse professionnelle d’un montant de 10 000 euros. Grâce à cette somme, il complète son parcours et nous livre un reportage d'une soixantaine de photographies, exposées dans le Jardin des Plantes.

Matthieu Paley a passé des jours, des semaines avec eux, à chasser, à cueillir, à défaire le campement et à le reconstruire plus loin. Ce qui l'a le plus marqué chez les Hadza, c’est avant tout le bonheur et la joie de vivre de ce peuple. Se concentrant uniquement sur leur survie quotidienne, ils vivent complètement dans le présent, sans projection dans le futur ni regard vers le passé… ils ne s’inquiètent pas !

Serge Bahuchet, ethnobiologiste et directeur du département de recherche "Hommes, nature et sociétés" au Muséum national d’Histoire naturelle, explique : "En Afrique, quelques centaines de milliers de gens pratiquent encore une économie dominée par la chasse et la collecte, les plus connus étant les divers groupes de Pygmées dans la forêt équatoriale, et les San ou Bushmen des steppes arides d’Afrique australe. Les Hadza sont l’un de ces peuples, qui témoignent d’une interrelation particulièrement riche avec le milieu naturel et la biodiversité."

Infos Pratiques:
Hadza, les derniers des premiers hommes au Jardin des Plantes
Du 30 septembre 2015 au 31 janvier 2016

Lieu : Jardin des Plantes, grilles de l'Ecole de Botanique
Horaires : 8h-19h30 tous les jours
Déambulation libre

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles ART / CULTURE

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement