This page is not available in your language, please, choose yours

Beauté Congo, coup de coeur de Sortiraparis par Ulysse Gosset

Publié le 11 septembre 2015
Beauté Congo à la Fondation Cartier

Chaque semaine, Sortiraparis vous dévoile son coup de cœur. Un événement culturel exceptionnel à ne pas manquer présenté par Ulysse Gosset, grand prix de la presse internationale et éditorialiste sur BFMTV. Cette semaine, coup de cœur pour les artistes de Beauté Congo!

Prolonger l'été…

Retrouver la chaleur étouffante qui vous a permis de lézarder sur le sable des vacances ou sur les quais de Paris Plage. C'est possible, sans aller sous les tropiques, juste boulevard Raspail, pour remonter le fleuve de la peinture Congo jusqu'à sa source, grâce à une extraordinaire exposition de la Fondation Cartier.Expo réjouissante et pleine  d'humour.

Près d'un siècle d'Art moderne et contemporain africain. Un voyage pour découvrir la folle vitalité des artistes de Kinshasa, pour faire éclater la couleur, plonger dans la nuit des années 80, aux rythmes merengue et de rumba zaïroise. Kinshasa, "capitale brûlante et insoumise d'un pays décousu et violent". Passion Congo : Kitoko !

"Kitoko" veut dire "c'est beau!". Et comment ne pas applaudir ces "reporters de l'urbanité" que sont les grands peintres contemporains congolais comme Chéri Samba -une idole africaine, Jean Pierre Mika, ou Steve Bandoma. Leurs toiles respirent le bonheur et la joie, leurs personnages truculents sont décapants, riches de vie quotidienne, de fables locales et de rêves...

"J'ai été saisi par la liberté, l'humour et la beauté des tableaux que je voyais défiler sous mes yeux", raconte André Magnin, le commissaire général de l'exposition : j'ai voulu inviter à un face à face avec des œuvres que nous ne connaissons pas, à émerveiller». C'est à ce chasseur de talents qui a sillonné l'Afrique pendant 30 ans que l'on doit ce festival. 

Un siècle haut en couleurs qui est l'héritage d'un peintre français, Pierre Romain-Des Fossés, ancien combattant de la France libre, et qui a créée en 1946 une Académie d'art indigène à Élisabethville, devenue Lubumbashi. Une académie surnommée l'atelier du Hangar ! Viendront ensuite les élèves de l'école des Beaux-Arts de Kinshasa, dont les expositions en pleine rue provoquent des embouteillages mémorables. Des tableaux qui ont pour vedette les cow-boys du club de la Sape, la "Société des ‘ambianceurs’ et des personnes élégantes"! Ça ne s'invente pas…

Certains ont voulu y voir une "peinture naïve", les peintres préfèrent parler de "peinture populaire". En tout cas des tableaux très politiques : on y croise Obama, Mohamed Ali et Mandela, assaisonnés à la sauce kitoko. "Mes sujets concernent l'éducation, la morale et la vie quotidienne, dit Chéri Samba : je privilégie le style direct pour transmettre des messages qui interpellent tout le monde !".

Ne manquez pas « Le calendrier lunaire », "La vraie carte du monde, ou « Tôt ou tard le monde changera ». Ou encore les étonnantes sculptures des villes idéales, les « villes fantômes », de Bodys Isek: ça vaut le détour ! Les enfants adorent.Et pour finir, offrez-vous une petite pause dans le jardin magnifique de la Fondation Cartier, au café africain ouvert pour l'occasion, presque des vacances…

Ulysse Gosset
leparispostaparis@gmail.com

Infos pratiques:
Exposition Beauté Congo à la Fondation Cartier
Jusqu’ au 15 novembre 2015
Lieu : Fondation Cartier,
Horaires : 11h-20h mardi-dimanche, nocturne mardi jusqu'à 22h
Tarifs : 10,5€, 7€ étudiants, chômeurs, séniors, gratuit -13ans et -18ans le mercredi

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles ART / CULTURE

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement