This page is not available in your language, please, choose yours

Formez-vous gratuitement aux gestes de premiers secours !

Publié le 19 janvier 2017 Par Elodie D.
Samedi qui sauve : formez-vous gratuitement aux gestes de premiers secours !

Infos pratiques

Le... 28 janvier 2017
de... 12h à... 18h


Place de l'Hôtel de ville
75004 Paris 4

Gratuit

Inscription obligatoire

Ce samedi 28 janvier 2017, on se forme gratuitement aux gestes qui sauvent à Paris. Sur le parvis de l'Hôtel de Ville , un grand village Paris qui sauve accueillera les équipes de secours de Paris pour des ateliers gratuits d'une heure ouverts à tous sans inscription. D'autres ateliers de 2h seront aussi proposés dans les mairies d'arrondissements, avec pour objectif de former 5.000 parisiens !

Le Samedi qui sauve, c'est ce samedi 28 janvier 2017 à Paris. Toute la journée, les mairies d'arrondissement assureront des formations gratuites aux premiers secours, dune durée de 2h, ouvertes à tous les parisiens dès 10 ans. Ces ateliers, initiés par les pompiers de Paris en janvier 2016, ont déjà conquis 8.000 personnes, initiées aux gestes qui sauvent !

Paris qui sauve est devenu une évidence après les attentats qui ont touchés la Capitale : la réactivité et les bons réflexes, appris avec la Protection civile de Paris, la Croix-Rouge Française de Paris, la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris et le Samu 75-AP-HP, peuvent contribuer à sauver des vies, en stabilisant des blessés pendant les minutes qui précèdent l'arrivée des secours. Même en temps normal, on ne sen rend pas compte mais 3 personnes sont victimes d'un arrêt cardiaque dans un lieu public tous les jours à Paris, et décèdent sils ne sont pas pris en charge dans les 8 à 10 minutes !

Du coup, la Mairie de Paris propose des Samedis qui sauvent, des ateliers gratuits ouverts dès 10 ans, sur inscription sur internet et un village Paris qui sauve sur le Parvis de l'Hôtel de Ville réunira les acteurs du secours civil de midi à 18h. La Protection civile de Paris, la Croix-Rouge Française de Paris, la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris et le Samu 75-AP-HP - feront découvrir leurs métiers et leurs véhicules d’intervention (ambulances, camions de pompiers, etc.) et proposeront des formations d’une heure, gratuites et sans inscription, pour les parisiens qui n'auraient pas pu s'inscrire à temps sur internet. 

Infos pratiques :
Le Samedi qui sauve à Paris
Samedi 28 janvier 2017

Lieu : Dans les mairies d'arrondissements et Hôtel de Ville
Horaires : village de 12h à 18h, ateliers 10h-12h ou 13h30-15h30 ou 16h-18h
Gratuit - sur inscription


VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

1 commentaire

  • Avatar de CAPSU

    CAPSU le 21/01/17 à 09h05

    Cette annonce d'une formation gratuite aux premiers secours me rappelle tous les efforts d'une équipe de bénévoles, à partir de 1969, dans le département du Nord avec la création des équipes de secours Protection Civile (ESPC), puis l'ASAR en 1979, avec la diffusion des 5 GESTES QUI SAUVENT face à un accident de la route. Ce concept des "5 gestes", affiné avec les années (mots-clés pour les 5 réflexes - formation pratique de 4 heures), n'a pas pu être mis en place dans notre pays, malgré des amendements lors de projets de loi de sécurité routière et des propositions de loi, la première en 1997; à cause de la turpitude de ceux qui gravitent autour des pouvoirs publics, des pouvoirs publics eux-mêmes, bien ignorants en la matière et même les organismes de secourisme de l'époque car ce projet ne venait pas d'eux ! Jalousie ?
    Après les attentats, les mêmes pouvoirs publics (qui ont bloqué au Parlement la proposition de loi pour la formation aux "5 gestes" de tous les candidats aux permis de conduire, en 2012 à l'Assemblée puis en 2015 au Sénat) ont découvert que ces gestes de survie étaient essentiels afin que les victimes d'accidents (ou d'attentats) reçoivent l'assistance des témoins et soient maintenus en vie dans l'attente de l'arrivée des secours !
    Pour la route, ce sont plusieurs dizaines de milliers de morts indues donc inacceptables depuis que le concept des "5 gestes" a été porté à la connaissance des élus et des gouvernements successifs. Ces personnes bien éduquées savent disserter sur de la théorie mais ont été incapables de comprendre la nécessité absolue de former TOUS nos concitoyens aux (ils ne sont pas nombreux) gestes qui sauvent, face à une vie en péril !
    Voir la page CAPSU sur le site secourisme.net
    Didier BURGGRAEVE, président bénévole du CAPSU.

L'AGENDA

Annoncez votre événement