This page is not available in your language, please, choose yours

Le maghreb des films fait voyager la capitale

Publié le 10 février 2009 Par Paul-gauthier A.

Infos pratiques


67 rue Monsieur le Prince
75006 Paris 6

Pendant quelques jours, Paris et sa banlieue arborent les couleurs d'un cinéma qui nous fait voir d'autres horizons.

Parce que Paris sera toujours proche d'Alger, Marrakech ou de Tunis, parce que le cinéma n'a pas de frontière et que chaque histoire mérite d'être vue, entendue, ressentie, il y a des individus bien intentionnés qui ont les bonnes idées d'organiser des festivals pour nous faire profiter de leur talent, de leur vision et de ce qui se passe ailleurs que dans notre propre bastion.
C'est ainsi que dans la lignée du Maghreb des livres, l'association " Coup de soleil ", le cinéma Les 3 Luxembourg et 3 salles situées en banlieue, le Magic Cinéma à Bobigny, le Jean Vigo à Gennevilliers et le Jacques Prévert à Gonesse s'associent pour organiser la 1ère édition du « Maghreb des films Paris banlieue » du 11 au 17 février 2009.

Cette manifestation a pour objectif de faire découvrir toute la richesse du cinéma maghrébin, en plein renouveau, à un large public, en associant Paris et sa banlieue. La programmation du « Maghreb des Films Paris banlieue » sera composée d’une vingtaine de titres dont :

Des films maghrébins inédits : Les Coeurs brûlés de Ahmed El Maanouni, Number one de Zakia Tahiri, Aïcha de Yamina Benguigui, La Chine est encore loin de Malek Bensmaïl, Making of de Nouri Bouzid, Cinecitta de Ibrahim Letaïef, Gerboise Bleue de Djamel Ouahab

Des hommages au réalisateur franco-algérien Nadir Moknèche et à Biyouna, son égérie avec la projection de 3 films : Le Harem de Mme Osmane, Viva laldjérie et Délice Paloma et à Khaled Ghorbal avec 3 de ses films : Fatma, L’Élu et Un si beau voyage

Un coup de projecteur sur 6 films berbères dont 5 inédits: Mimezrane de Ali Mouzaoui, Si Mohand U M’hand, l’insoumis de Liazid Khodja, Arezki, l’indigène de Djamel Bendeddouche,
Lounès Matoub, la voix d’un peuple de Youcef Lalami, La Maison jaune de Amor Hakkar et Ayrouwen de Brahim Tsaki

Séances spéciales: Harkis de Alain Tasma et Festival panafricain d’Alger de William Klein et Permis d’aimer de Rachida Krim, Le Soleil assassiné de Abdelkrim Bahloul

Une sélection de courts-métrages des films de Sylvain Zangro: Les Nettoyeurs, Le Jambon, La Perle rare, Le Côté obscur et Le Cousin. Ainsi que des films réalisés par des stagiaires lors des Rencontres de Bejaïa : Mémoire d’un boycott de Chérif Messaouden, Yaranegh (Entre nous) de Amine Ait Ouaret et C’est à Constantine de Bahia Bencheikh-El-Fegoun

Débats en présence de réalisateurs, producteurs et acteurs : Cette première initiative est la préfiguration d’une manifestation plus importante, qui se tiendra à l’automne 2009, organisée par les mêmes partenaires, sur une quinzaine de jours, avec une programmation plus étoffée et élargie à d’autres problématiques cinématographiques, historiques, sociales…
La programmation complète ici

Lieux :
Au cinéma Les 3 Luxembourg 67, rue Monsieur le Prince 75006 Paris
Au cinéma Jean Vigo 1, rue Pierre et Marie Curie 92230 Gennevilliers
Au Magic cinéma 2, rue du Chemin Vert 93000 Bobigny
Au cinéma Jacques Prévert Place du Maréchal Lyautey 95500 Gonesse





VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement