Us de Jordan Peele : critique et bande-annonce

Après "Get Out", le scénariste, réalisateur et producteur Jordan Peele revient dans les salles obscures avec un nouveau thriller, "Us", qui sortira en salles le 20 mars 2019. Une nouvelle pépite.

Après le succès très mérité remporté par l'excellent  "Get Out", son premier long-métrage en tant que réalisateur et qu'il a également écrit et coproduit en 2017, Jordan Peele nous livre un nouveau thriller horrifique, "Us", dont la sortie est prévue le 20 mars 2019.
Jordan Peele, qui a remporté en 2018 l'Oscar du meilleur scénario original pour "Get Out", pour son 2ème film, collabore de nouveau avec le célèbre producteur Jason Blum (également producteur d' "Happy Birthdead 2 You" sorti le 13 février dernier).
Jordan Peele, qui est également scénariste et coproducteur du film, a soigné le casting de "Us". Pour le rôle principal, il a choisi Lupita Nyong'o, vue dans "Blanck Panther", "12 Years a Slave" et les épisodes VII et VIII de "Star Wars". Elle donnera la réplique à Winston Duke (M'Baku dans "Avengers : Infinity War" et "Avengers : Endgame" qui sortira le 24 avril prochain), Anna Diop (vue dans le très bon "Message from the King" en 2016 de Fabrice du Welz) et Yahya Abdul-Mateen II (Black Manta dans "Aquaman" et également au générique de "The Greatest Showman"). Jordan Peele offre également sont tout premier rôle à Duke Nicholson, le petit-fils de Jack Nicholson.

Synopsis :

Adélaïde, une mère de famille, décide d'emmener son mari, Gabe, et ses deux enfants, Zora et Jason, en vacances dans sa maison d'enfance sur les côtes Californiennes. Mais, un mystérieux traumatisme irrésolu refait surface suite à d'étranges coïncidences qui rendent Adélaïde parano : elle est persuadée qu'un malheur va s'abattre sur sa famille. Des amis les rejoignent pour passer la journée à la plage. A leur retour, ils découvrent des invités pas prévus : leurs propres doubles qui se tiennent dans l'allée et qu'ils vont devoir affronter. Le chaos est proche.

Bande-annonce :

Critique :

Après "Get Out", Jordan Peele surfe une nouvelle fois sur le registre du fantastique avec les bases de son histoire. Et, là, en plus de nous faire frissonner tout au long de "Us", il sème le doute dans nos esprits avec les toutes dernières images qui concluent son film.

La violence, en apparence gratuite et les meurtres sanguinaires nous rappellent ceux de "Funny Games", le film de Michael Haneke sorti en 1997 et son remake américain "Funny Games U.S." de 2007, surtout lorsque Zora utilise un club de golf.
Cette violence est filmée de façon très rapide, dynamique et le réalisateur réussit, tout de même, à ne pas trop en montrer.

Ce qui nous marque le plus dans ce film c'est évidemment l'excellente performance des acteurs qui ont su jouer les personnages principaux ainsi que leurs doubles machiavéliques.
De plus, Jordan Peele se sert du passé des acteurs pour enrichir leur jeu et faire quelques clins d'œil : Winston Duke a joué dans "Black Panther", et Gabe, le père blagueur qu'il interprète ici, fait le signe du Wakanda avec ses bras.

Jordan Peele a la judicieuse idée de faire démarrer son film en 1986, pendant l'enfance d'Adélaïde, pour que l'on comprenne bien son histoire. De plus, les quelques phrases qui précèdent le film sont bien utiles à la compréhension, ne les manquez surtout pas. Et, dès ce début, le réalisateur commence à jouer avec sa caméra pour, déjà, nous faire peur.
Il a également su associer une bonne bande son, avec notamment les Beach Boys ou "I Got Five On It", ce tube du rappeur Luniz sorti en 1995, qui revient à plusieurs reprises.

Comme "Get Out" il y a deux ans, "Us", le deuxième long-métrage de Jordan Peele, est bien plus que réussi.

Laura B.
Dernière modification le 14 mars 2019

Informations pratiques

Horaires
Du 20 mars 2019 au 26 mars 2019

×
    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche