Nevada : critique et bande-annonce

Nevada, long-métrage de Laure de Clermont-Tonnerre avec Matthias Schoenaerts, sort en salles le 19 juin 2019. Découvrez la bande-annonce !

Les chevaux comme thérapie pour sortir de la violence... Une idée qui n'est pas nouvelle mais qui est exploitée d'une façon plutôt originale dans Nevada, long-métrage de Laure de Clermont-Tonnerre, et dont la sortie en salles est prévue pour le 19 juin 2019. Le film met en scène Matthias Schoenaerts dans le rôle d'un prisonnier violent qui trouve sa rédemption dans l'élevage de chevaux.

Côté casting, on retrouve également Jason Mitchell (Kong : Skull Island, The Disaster Artist), Bruce Dern (Les Huit Salopards, Once Upon A Time in Hollywood), Josh Stewart (Interstellar, Insidious : Chapitre 4) ou encore Connie Britton (Freddy : les griffes de la nuit, The Sex List). Un film déjà présenté au Festival de Sundance en janvier 2019.

Nevada : découvrez la bande-annonceNevada : découvrez la bande-annonceNevada : découvrez la bande-annonceNevada : découvrez la bande-annonce

Synopsis :

Incarcéré dans une prison du Nevada, Roman n’a plus de contact avec l’extérieur ni avec sa fille... Pour tenter de le sortir de son mutisme et de sa violence, on lui propose d’intégrer un programme de réhabilitation sociale grâce au dressage de chevaux sauvages. Aux côtés de ces mustangs aussi imprévisibles que lui, Roman va peu à peu réapprendre à se contrôler et surmonter son passé.

Critique :

Nevada est un long-métrage touchant dans son approche de la violence carcérale et de la réponse à apporter grâce à la thérapie par les chevaux, solution existant en France, mais également aux Etats-Unis où a été tourné le film. Un jeu de miroir saisissant entre Roman, jeune détenu solitaire et impulsif incarné par Matthias Schoenaerts, et son mustang sauvage, Marquis, tout aussi entêté que son dresseur.

On apprécie tout particulièrement la photographie, au diapason, mêlant environnement carcéral et terre sauvage, mais également cette façon qu'a la réalisatrice, Laure de Clairemont-Tonnerre, de mettre en scène les confrontations, celles entre les hommes, entre les hommes et les bêtes, entre les animaux. Une danse tourbillonnante qui finit sur un sentiment de liberté et un film abouti en tout point, bouclant son histoire avec une certaine légèreté. Un métrage aux nombreuses aspérités, assez rythmé, mais qui prend peut-être un peu de temps pour poser ses bases, offrant ainsi quelques longueurs au début. Quoi qu'il en soit, Nevada est un métrage intéressant à découvrir, en particulier pour les amoureux des chevaux.

Bande-annonce :

Laurent P.
Dernière modification le 5 juin 2019

Informations pratiques

Horaires
Du 19 juin 2019 au 26 juin 2019

×

    Lieu

    Paris
    75 Paris

    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche