Génération rebelle de Richard Linklater au Centre Pompidou

Par Pierre B. · Publié le 25 novembre 2019 à 17h34 · Mis à jour le 25 novembre 2019 à 17h35
Dans le cadre de la rétrospective consacrée au cinéaste indépendant Richard Linklater du 25 novembre 2019 au 6 janvier 2020, le centre Pompidou projette le 30 novembre 2019, Génération rebelle, le film culte de toute une génération.

Sorti en 1993, Génération rebelle, ou, Dazed and Confused  dans sa version originale, est un coup de poing dans le paysage cinématographique américain. Projeté exceptionnellement le 30 novembre 2019 à 20h, le centre Pompidou nous propose de nous replonger dans la dernière journée de cours dans une petite ville texane en 1976. Tous les coups sont permis !

La séance s'accompagne d'un débat avec la présence du réalisateur lui-même. Elle s'inscrit dans le cadre de la rétrospective qui lui est consacrée, ayant pour thème le temps. Le temps est la matière brute du film. En une journée, le réalisateur aborde les rituels de passage d'un âge à un autre, selon les genres. On suit ainsi le bizutage de jeunes garçons et de jeunes filles censé marquer la fin de l'enfance et de l'innocence

A la sortie de ce film en 1993, le public comme la critique s'accordent sur l'excellence du portrait dessiné par Richard Linklater. En 2 heures de film, il a réussi à capter l'esprit de sa génération, et l'imaginaire d'un moment. On parle de fin de l'école, du passage à l'âge adulte, de la difficulté de grandir, de l'entre-deux entre la fin de l'adolescence et le début de la majorité. Un moment où tout semble possible, mais où la réalité et sa dureté pointe déjà le bout de son nez. C'est un film "daté" s'adressant à une génération particulière mais qui rentre en écho avec tout le public. Il est encore efficace aujourd'hui, malgré les a priori du fossé générationnel.

Synopsis

Mai 1976. C'est le dernier jour de classe dans une petite ville texane. Après le bizutage traditionnel des futurs lycéens, les différents protagonistes fêtent le début des vacances en buvant, fumant, faisant les 400 coups … La journée et la soirée sont l'occasion pour les personnages de se rapprocher, d'apprendre, de s'affirmer, d'évoluer ou tout simplement de s'amuser. Plus de livres, plus de crayons, plus de profs... L'été c'est la liberté.

La simplicité du scénario joue beaucoup sur l'affection que l'on peut ressentir pour les personnages. Accompagné d'une bande originale bouillonnante et pertinente, le film touche notre imaginaire sur cet âge d'or révolu pour certains. Entre souvenirs et enseignement, ce film nous montre l'essence de la jeunesse dans sa cruauté et sa sympathie, en 1976, mais encore en 2019.

Recommandé par Quentin Tarantino lui-même, nous sommes d'attaque pour nous plonger dans l'imaginaire cette jeunesse américaine éternelle.

Pour vous mettre en jambe, regardez la bande-annonce :

Informations pratiques

Horaires
Le 30 novembre 2019
À 20h

×

    Lieu

    Place Georges-Pompidou
    75004 Paris 4

    Accès
    Métro ligne 11 station "Rambuteau"

    Tarifs
    Tarif Réduit : 3 €
    Plein Tarif : 5 €

    Site officiel
    www.centrepompidou.fr

    Réservez vos places
    Cliquez ici

    Réservez ou Privatisez
    Cliquez ici

    Horaires en direct
    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche