Cinéma : une réouverture des salles de ciné en France le 22 juin 2020

Par Julie M. · Photos par Julie M. · Publié le 28 mai 2020 à 19h26 · Mis à jour le 28 mai 2020 à 19h26
La date de réouverture des salles de cinéma en France est fixée au 22 juin 2020. Toute l'industrie du cinéma est à l'arrêt complet depuis la mi-mars, voit enfin le bout du tunnel. Comment les salles de ciné et les distributeurs se préparent-ils à la réouverture ? On fait le point sur les mesures demandées par les acteurs du 7e art.

Alors que les "Drive In" ont de nouveau le vent en poupe outre-Atlantique et que certaines villes de France s'y mettent également en attendant la réouverture, Sortiraparis s'est interrogé sur les conditions de la réouverture des salles de cinéma en France.

Edouard Philippe vient d'annoncer, ce jeudi 28 mai 2020, une date de réouverture des salles de cinéma fixée au 22 juin 2020. Le Ministre de la Culture, Franck Riester avait annoncé le mercredi 20 mai lors d'une interview accordée à France 2 au sujet de la réouverture des salles de cinéma "Nos compatriotes ont envie de retourner au cinéma, avec une garantie, celle de la sécurité sanitaire".

Le ministre avait également précisé la semaine dernière "Aujourd'hui, on a considéré que le fait d'être dans une salle confinée à plusieurs dizaines de personnes en même temps pouvait poser problème en termes de risque de circulation du virus. Il y a des départements où le virus circule beaucoup, d'autres où il circule moins. Et les salles de cinéma souhaitent qu'on puisse ouvrir en même temps partout en France" ce qui n'est aujourd'hui pas encore possible dans les régions où le virus est très présent.

La Fédération nationale des cinémas français (FNCF) a été, comme d'autres, auditionnée par Jean Castexle haut fonctionnaire en charge d’encadrer la politique de déconfinement dans la lutte contre la propagation du coronavirus. "L’idée était de connaitre les spécificités et les besoins des salles de cinéma tant en termes sanitaires, qu’en termes d’accueil du public, de besoins économiques ou des conditions de reprise de l’activitéaffirme l'une des dernières newsletters quotidiennes de la FNCF.

On suppose que la réouverture des salles de cinéma s'accompagnera de la distribution de gel hydroalcoolique en quantité à l'entrée des complexes comme des salles indépendantes.

On peut imaginer qu'à leur réouverture, les salles de cinéma reprendront une partie des mesures mises en place à la mi-mars. Notamment probablement le fait de diviser par deux le nombre de spectateurs par salle en mettant en vente uniquement les places d'une seule rangée sur deux, que ce soit sur le site internet, les bornes d'achat de billets à l'entrée des cinémas ou en caisse.

Cinéma : Quand et sous quels conditions envisager la réouverture des salles ?Cinéma : Quand et sous quels conditions envisager la réouverture des salles ?Cinéma : Quand et sous quels conditions envisager la réouverture des salles ?Cinéma : Quand et sous quels conditions envisager la réouverture des salles ?

Quoi qu'il en soit, la fédération a demandé à ce qu'en cas de limitation du nombre de spectateurs à la réouverture des salles, cette limitation se fasse en pourcentage du nombre de places dans la salle (un siège sur deux ou une rangée sur deux) et de ne pas imposer un nombre maximum de personnes par établissement.

Concernant les bornes ou les caisses, on peut également envisager la mise en place d'un marquage au sol pour permettre de visualiser la distanciation à avoir avec les autres personnes dans les files d'attente ou encore le fait de privilégier les paiements par carte bleue. Le plafond du paiement sans contact est d'ailleurs passé à 50 € depuis le 11 mai.

La fédération a également insisté sur "les nécessités d’une reprise coordonnée et nationale de l’activité des cinémas pour permettre plus facilement la programmation de nouveaux films en plus de la reprise de ceux dont la carrière avait été interrompue par la fermeture administrative".

Pierre Lescure s'est également exprimé sur le sujet en tant que président du Festival de Cannes cette année : "Si le déconfinement commence vraiment, même pas à pas, à partir du 11 mai, on peut imaginer qu’à la fin-juin, soit six semaines après, s’il n’y a pas d’alertes ni de contrecoups ou d’effet boomerang, alors il y aura une reprise partielle, et très attentionnée, dans les transports ou les restaurants. Alors, peut-on imaginer que certains cinémas rouvrent ?".

Un autre point important à prendre en compte dans la réouverture des salles de ciné est la ventilation ! En effet, à l'heure où on soupçonne la climatisation, d'être un facteur de propagation du coronavirus, qu'en est-il des salles de cinéma hyper climatisées. Pour pallier à ce risque, les exploitants proposent de ventiler les salles "20 minutes entre chaque séance pour que l’air soit complètement transformé." ajoute Pierre Lescure.

Enfin, la FNCF a demandé à ce que la date de réouverture des salles de cinéma soit connue au moins 4 semaines à l'avance pour que l'ensemble de la filière puisse de réorganiser. Certains distributeurs ont déjà annoncé le report de nombreux films directement en 2021 alors que d'autres attendent la date de réouverture pour pouvoir sortir leurs blockbusters cette année.

Riester appuie cette demande en ajoutant "Il y a en gros quatre semaines entre le moment où l'on décide de rouvrir et le moment où l'on peut officiellement rouvrir, notamment pour une question d'organisation de la distribution des films et la mise en œuvre pratique des consignes sanitaires dans les salles."

Ce sujet vous tient à cœur ? Contribuez à le faire connaître. Don sécurisé
Montant sélectionné :
Bravo ! Ce sujet sera vu par davantage de monde.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche