Mandibules de Quentin Dupieux avec le Palmashow : critique et bande-annonce

Par Laura B., Julie M. · Publié le 16 mai 2021 à 16h54 · Mis à jour le 16 mai 2021 à 16h54
"Mandibules", la nouvelle comédie de Quentin Dupieux, arrive dans les salles de cinéma le 19 mai 2021. Le réalisateur y met en scène les deux membres du Palmashow, Grégoire Ludig et David Marsais, mais aussi Adèle Exarchopoulos et Roméo Elvis. Un comédie très barrée comme on les aime.

En 2021, Quentin Dupieux sort son nouveau film. Après "Le Daim" sorti en juin 2019 avec Jean Dujardin et "Au Poste !" sorti à l'été 2018 avec Benoît Poelvoorde et Marc Fraize, le réalisateur s'apprête à livrer sa nouvelle comédie, "Mandibules".

Attendu dans les salles de cinéma le 19 mai 2021, "Mandibules" est une comédie fantastique dont Quentin Dupieux signe également le scénario et la bande originale, lui qui est également musicien connu sous le pseudo de Mr Oizo.

Dans "Mandibules", Quentin Dupieux réunit un très gros casting. A commencer par David Marsais et Grégoire Ludig, duo d'humoristes formant le Palmashow. Le second a d'ailleurs déjà été dirigé par Dupieux dans "Au Poste!".

Les deux comédiens partagent notamment l'affiche avec Adèle Exarchopoulos ("Forte", "La Vie d'Adèle", la série "La Flamme" et prochainement "Bac Nord"), India Hair (au générique de "Poissonsexe" sorti en septembre dernier), le chanteur Roméo Elvis qui fait ses premiers pas au cinéma, Bruno Lochet (dans "Ete 85" sorti l'été dernier et prochainement dans "Le Dernier Voyage") et Marius Colucci, le fils de Coluche.

Synopsis :

Jean-Gab (David Marsais) et Manu (Grégoire Ludig), deux amis simples d’esprit, trouvent une mouche géante coincée dans le coffre d’une voiture et se mettent en tête de la dresser pour gagner de l’argent avec.

La bande-annonce :

 

Notre critique :

Si "Mandibules" est relativement court (tout juste 1h15), il trouve tout de même le temps de nous faire rire. Complètement barré, ce film met en scène des personnages tous plus loufoques les uns que les autres.

Les deux personnages principaux, interprétés par Grégoire Ludig et David Marsais du Palmashow, semblent, de prime abord, être deux loosers débiles qui ratent tout ce qu’ils entreprennent. Mais Quentin Dupieux a créé deux personnages bien plus profonds. Car nos deux abrutis doux amers ne sont, finalement, pas si ringards et débiles que ça.

"Mandibules" raconte une de leurs épopées, complètement foireuse, qui démarre au milieu de nulle part, dans un décor rocailleux, digne du far west, avec un Bruno Lochet dans un rôle tout aussi absurde que Les Deschiens.

Côté absurdité, on est servi. On adore le personnage d’Adèle Exarchopoulos qui ne s’exprime qu’en hurlant. Une belle prestation pour la comédienne après son rôle de Soraya, la femme à qui l’on a greffé un cœur de singe, dans la série "La Flamme".

Par sa très grand absurdité, "Mandibules" rappelle – un peu – "Lucky" ou "Dikkenek" d'Olivier Van Hoofstadt
Mais aussi "En passant pécho", de Julien Royal, sur Netflix. Un hasard ? Non, "Mandibules" et "En passant pécho" ont le même producteur : Hugo de Selignac.

Pour la bande-originale, Quentin Dupieux a fait appel au groupe Metronomy qui a notamment composé un générique (le même au début et à la fin) enfantin mais super agréable.

Dans quelles salles proches de chez moi est projeté le film Mandibules ?

Informations pratiques

Dates et Horaires
À partir du 19 mai 2021

×
    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche