La Nuée avec Suliane Brahim : critique et bande-annonce

Par Laura B. · Publié le 28 octobre 2020 à 11h43 · Mis à jour le 28 octobre 2020 à 11h43
"La Nuée", premier long-métrage de Just Phillipot, est attendu au cinéma le 4 novembre 2020. Le réalisateur y raconte une histoire de sauterelles avec, entre autres, Suliane Brahim et Sofian Khammes. Un film original, audacieux, peu ragoûtant par moment, entre "Petit Paysan", "Microcosmos" et "Alien".

Après "Les Oiseaux" fous d'Alfred Hitchcock et les vaches mutantes d' "Isolation" (2006), voici l'invasion de sauterelles (ce qui n'est pas sans rappeler les Dix Plaies d'Egypte et la fin du monde) !
"La Nuée", film dramatique et fantastique de Just Phillipot mettant en scène un élevage de sauterelles, sort au cinéma le 4 novembre 2020.
Ce film est le premier long-métrage du réalisateur, qui a auparavant participé à l'oeuvre collective "4 Histoires Fantastiques" et réalisé des courts-métrages.

Dans "La Nuée", Just Philippot dirige Suliane Brahim de la Comédie-Française ("Hors Normes", la série "Zone Blanche"), Sofian Khammes (après "Poissonsexe", il sera prochainement au générique de "Un Triomphe") et Marie Narbonne (qu'on a pu voir récemment dans "PLAY" et qui sera aussi au casting de "Mandibules").

"La Nuée" fait partie de la Sélection Semaine de la Critique Cannes 2020. C'est dans ce cadre que le film a été présenté, pour la première fois, à l'édition 2020 du Festival du Film Francophone d'Angoulême.

Synopsis :

Difficile pour Virginie (Suliane Brahim) de concilier sa vie d’agricultrice avec celle de mère célibataire. Pour sauver sa ferme de la faillite, elle se lance à corps perdu dans le business des sauterelles comestibles. Mais peu à peu, ses enfants ne la reconnaissent plus : Virginie semble développer un étrange lien obsessionnel avec ses sauterelles...

La bande-annonce :

Notre critique :

Entre le film sur l'agriculture ("Petit Payssan") et le film catastrophe avec des êtres mutants ("Isolation", "Alien"...), "La Nuée" est un film à part et singulier dans le cinéma français, mais aussi et surtout très intéressant.
Cette histoire fictive, signée Jérôme Genevray et Franck Victor, pose d'abord des questions sur l'agriculture et ses professionnels. Le personnage de Virginie, une éleveuse de sauterelles interprétée par Suliane Brahim, est préoccupée par sa productivité, la rentabilité de son élevage, si bien qu'elle devient prête à tous les sacrifices pour parvenir à ses fins. A la fois fascinée et obsédée par ses sauterelles, elle développe une relation malsaine, virant au sadomasochisme avec ses insectes. Ce qui n'est pas du goût de son entourage.
Pour mettre en scène cette histoire, le réalisateur Just Philippot a eu recours à de réelles sauterelles qu'il a mêlées, à l'écran, à des effets spéciaux, dont des sauterelles de synthèse. Le résultat est très convainquant et surtout effrayant, par moment. En effet, grâce à des gros plans sur les insectes façon "Microcosmos", il provoque un effet de dégoût, principalement lorsque ces sauterelles, tendance vampires, sucent du sang et deviennent agressives. Le film - fantastique - offre ainsi des images chocs de leurs méfaits.
Un choix de genre et d'histoire très audacieux pour un premier film.

Dans quelles salles proches de chez moi est projeté le film La nuée ?

Informations pratiques

Dates et Horaires
À partir du 4 novembre 2020

×
    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche