[Série] Possessions, la nouvelle fiction française de Canal+ avec Reda Kateb, déjà en DVD

Par Laura B. · Publié le 31 octobre 2020 à 16h05 · Mis à jour le 17 novembre 2020 à 13h11
"Possessions", la série de Canal+, a été diffusée du 2 au 16 novembre novembre 2020. Cette série française en 6 épisodes est un thriller porté par Reda Kateb et Nadia Tereszkiewicz. Comme de nombreuses séries estampillés Canal+, cette fiction est très bien réalisée, interprétée et fait preuve d'un certain réalisme. Elle sort en DVD et Blu-Ray le 18 novembre 2020.

A peine la diffusion de sa série française événement de la rentrée achevée, la drôle et parodique "La Flamme", que Canal+ avait dégainé sa nouvelle création.
En effet, lundi 2 novembre 2020 la chaîne cryptée a lancé "Possessions", une série française en 6 épisodes de 46 minutes labellisée "Création Originale Canal+" dont la diffusion s'est achevée le 16 novembre 2020.
Après les très bonnes fictions "Jour Polaire" et "Nox", la chaîne privée et payante continue d'explorer la voie du thriller avec "Possessions".
Et, bonne nouvelle pour ceux qui ne sont pas abonnés à Canal+, "Possessions" sort en DVD et Blu-Ray le 18 novembre 2020.

Réalisée par Thomas Vincent (déjà metteur en scène de certains épisodes de "Tunnel" et "Versailles") sur un scénario de Valérie Zenatti et Shachar Magen, "Possessions" rassemble un important casting. Après "Engrenages" et "Mafiosa", Reda Kateb joue à nouveau pour Canal+ avec "Possessions", dont il partage la tête d'affiche avec Nadia Tereszkiewicz, qui a un petit rôle récurrent dans la 4ème saison de "Dix Pour Cent" en cours de diffusion sur France 2. Tchéky Karyo ("The Eddy", "ZeroZeroZero"...), Ariane Ascaride, Dominique Valadié ("Les Cobayes", "Moi, maman, ma mère et moi"...), Aloïse Sauvage ("Hors Normes", "Les Fauves"...) et Judith Chemla ("Le Sens de la Fête", "Les Cobayes"...) complètent la distribution de la fiction tournée en français, en anglais et en hébreux.

Synopsis :

Natalie (Nadia Tereszkiewicz), jeune française expatriée en Israël, est accusée d’avoir assassiné son mari le soir de ses noces. Karim (Reda Kateb), un diplomate français chargé d’apporter sur place son aide à des ressortissants en difficulté, tombe peu à peu sous le charme de Natalie...

La Bande-Annonce :

Critique

Comme de nombreuses séries diffusées sur Canal+, "Possessions" jouit d'une réalisation soignée, cinématographique, et surtout d'un certain réalisme.
Cette nouvelle fiction s'empare d'un sujet intéressant, les expatriés et les problèmes qu'ils peuvent rencontrer avec la justice du pays d'accueil. Ici, Israël. Mais la série thriller se base surtout sur des croyances religieuses juives, comme a pu précédemment le faire le film "The Vigil" sorti au cinéma l'été dernier. Ce qui est assez rare dans le cinéma et les séries.
"Possessions" prend le temps du récit, la progression de l'histoire est assez lente. La réalisation offre de belles images de bord de mer de Tel Aviv. Les scènes extérieures sont très lumineuses, bénéficiant de la belle lumière naturelle de la ville. Ce qui contraste bien évidemment avec l'histoire, sombre, celle de ces noces sanglantes, et l'ambiance pesante et étrange que le réalisateur parvient à instaurer. Le personnage principal féminin, Natalie, la mariée, très justement interprété par Nadia Tereszkiewicz, qui ne semblait pas heureuse - et ailleurs - le jour de la cérémonie, contribue d'ailleurs beaucoup à ce malaise qui s'instaure, tout comme certains membre de sa famille, à commencer par sa mère (Dominique Valadié). Natalie est un personnage très étrange, qu'on a du mal à cerner au début, d'autant plus qu'une fois devenue veuve, elle ne semble pas triste, et étrangement calme pour une personne accusée de meurtre... Une femme dont le vice-consul interprété par Reda Kateb tombe sous le charme et va se démener pour l'aider, allant au-delà de ses fonctions...

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche