[Série] La Promesse avec Olivier Marchal sur TF1 (et Salto), notre critique

Par Laura B. · Publié le 18 décembre 2020 à 10h28 · Mis à jour le 3 janvier 2021 à 09h25
"La Promesse", prochaine série événement de TF1, est déjà disponible sur la plateforme Salto, avant sa diffusion à la télévision à partir du 7 janvier 2021. Cette série policière créée par Anne Landois met en scène Olivier Marchal, Sofia Essaïdi, Guy Lecluyse ou encore Lorànt Deutsch. Une série réussie et addictive.

Lancée il y a moins de deux mois, Salto, la plateforme de vidéos à la demande 100 % française, commence à faire son chemin.
Salto a mis en ligne, en décembre dernier, "La Promesse", en avant-première, la prochaine grosse série événement qui sera diffusée sur TF1 à partir du 7 janvier 2021.
Dès le jeudi 7 janvier, la fiction "La Promesse" est diffusée sur TF1, à 21h05. Elle est à l'antenne pendant trois semaines, jusqu'au 21 janvier 2021, à raison de deux épisodes par soirée.
Le premier épisode est déjà disponible, en avant-première, sur la plateforme MyTF1.

"La Promesse" est une série policière de 6 épisodes de 52 minutes servie par Olivier Marchal, dans le rôle d'un flic. Ça faisait  d'ailleurs un petit moment qu'on n'avait pas vu le comédien en flic puisque dans le film "Papi-Sitter" il jouait un ancien patron de boîtes de nuit. Quant à "Bronx", son dernier film à voir sur Netflix, il en est uniquement réalisateur. Il ne s'est pas attribué de rôle pour se concentrer sur son travail de metteur en scène.

C'est Anne Landois, l'une des scénaristes d' "Engrenages", qui a écrit "La Promesse" dont elle est également coproductrice.

"La Promesse" réunit un important casting. Outre Olivier Marchal, on retrouve dans la série Sofia Essaïdi (qu'on a déjà vu dans le rôle d'un flic à la télé dans la série "Kepler(s)" mais aussi dans la comédie musicale "Chicago"), Guy Lecluyse (Pap's dans "Soda", le nouveau commissaire dans "Profilage"...), Lorànt Deutsch ou encore Robinson Stévenin. Mais aussi Natacha Régnier, Nadia Farès (au générique de "Connectés" sur Prime Video), Oscar Copp ("Validé", "Mon Cousin", "Une belle équipe"...) et Jules Houplain (remarqué dans la série de TF1 "Les Innocents", "Celle que vous croyez"...).

Synopsis :

Que peut-il arriver de pire pour un policier ? Certainement une enquête non résolue. C’est ce qui se passe au lendemain de Noël 1999. Charlotte Meyer, une petite fille de 11 ans, disparaît sans laisser de traces. Le capitaine Pierre Castaing (Olivier Marchal), en charge de l’enquête, échoue à la retrouver. Où est-elle passée ? Le mystère reste entier ... À quelques centaines de kilomètres de là, une jeune enquêtrice (Sofia Essaïdi) se trouve confrontée à une disparition similaire...

Notre critique :

Avec "La Promesse", Anne Landois livre une série assez sombre, dans ses personnages, son décor, ses enquêtes, ses histoires de flics.
La forêt - landaise - y est très importante à l'image comme décor, mais aussi dans l'histoire, rappelant, de loin, la série "La Forêt" diffusée sur France 3 à l'automne 2017 et désormais disponible sur Netflix.
La progression de l'histoire est assez lente, ici l'enquête prime, pas de cascade ni de coups de feu à tire larigot.
Cette ambiance évoque le genre du Nordic Noir.

Comme dans "Columbo", le tout début de "La Promesse" nous présente d'emblée un crime et son coupable, interprété par Guy Lecluyse. L'intérêt pour le spectateur devient donc de savoir s'il va finir par se faire attraper par la police et si ses victimes vont survivre.
Mais là où Anne Landois est maître en la matière, c'est qu'elle parvient à nous emmener là où elle veut, tirant ses ficelles. Et, bien entendu, là où elle veut ce n'est pas forcément la vérité.
Pour cela, elle réussit à instaurer, dans son récit, de nombreux flashbacks, sans que le spectateur ne s'en rende compte, et ne révélant un switch important, qu'on ne voit pas venir, qu'à la fin du premier épisode. Une révélation qui apporte des clés de compréhensions très importantes sur les liens entre les deux personnages de flics, celui interprété par Olivier Marchal, et celui joué par Sofia Essaïdi.

Dans "La Promesse", Olivier Marchal interprète parfaitement un flic dévoué corps et âme à son enquête, jusqu'à en perdre pied. Un type de personnage dont l'acteur est familier. 

Anne Landois se joue de nous. La révélation n'a, bien évidemment lieu qu'au cours de l'épisode 6, et ce n'est pas vraiment ce à quoi on s'attendait jusqu'à l'avant-dernier épisode.
Plus on avance dans "La Promesse", plus la série se révèle addictive. S'il est facile d'arrêter de regarder après le 1er ou le 2ème épisode, en revanche, après la moitié de la série, difficile de s'arrêter avant la conclusion. Ce que permet Salto, en mettant à disposition l'intégralité de la fiction d'un seul coup, contrairement à la télévision qui distille les épisodes au compte-gouttes.

Informations pratiques

Site officiel
www.salto.fr

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche