La Loi de la Jungle avec Charlie Hunnam en sortie digitale : critique et bande-annonce

Par Laura B. · Publié le 5 mars 2021 à 15h43 · Mis à jour le 17 mars 2021 à 10h13
"La Loi de la Jungle", thriller autour de la boxe signé Max Winkler, est sorti d'abord en achat digital le 11 mars 2021. Ce film qui met en scène Charlie Hunnam et Jack O'Connell sera ensuite disponible en VOD à partir du 25 mars 2021. Un film sombre, qui filme la misère avec réalisme.

Après "Rocky", "Million Dolalr Baby" ou "Sparring", voici un nouveau film dans l'univers de la boxe avec "La Loi de la Jungle".
Ce thriller est sorti directement en achat digital le 11 mars 2021 avant une sortie en VOD le 25 mars 2021.

"La Loi de la Jungle" est réalisé par Max Winkler, réalisateur de télévision qui sort-là son premier long-métrage. Le film est produit par Scott Free, la société de production de Ridley Scott, qui en est producteur exécutif et qui tourne actuellement "House of Gucci".
Le casting de ce drame réunit Jack O'Connell ("Money Monster", "300 - la naissance d'un empire", la série "Skins"...), Charlie Hunnam ("The Gentlemen", "Le Gang Kelly", Jax dans "Sons of Anarchy"...), Jonathan Majors ("Les sept de Chicago" sur Netflix, "Lovecraft Country"...) et Jessica Barden (les séries "Lambs of God" et "The end of the fucking world").

"La Loi de la Jungle" a fait partie de la sélection officielle du Festival international du film de Toronto - le TIFF - en 2019.

Synopsis :

Une terrible défaite sur le ring endette Lion (Jack O'Connell) ainsi que son frère et manager, Stan (Charlie Hunnam), auprès du criminel local Pepper (Jonathan Majors). Ce dernier accepte d'annuler leur dette s'ils traversent le pays afin que Lion participe à un combat de boxe. Le seul hic, ils doivent également transporter Sky (Jessica Barden), une ado en fuite qui doit être déposée à la porte du redouté Yates (John Cullum). Tandis que Stan entraîne Lion pour le combat de sa vie, une série d'événements menace de déchirer les deux frères.

La Bande-Annonce :

Notre critique :

Avec la "Loi de la jungle", Max Winkler livre un film assez brut, sans fioriture ni artifice. Il filme la pauvreté, la misère sociale, avec beaucoup de réalisme. Pour ce faire, il a beaucoup recours aux gros plans, et utilise très peu de musique, si ce n'est "Dream Baby Dream" de Bruce Springsteen à la fin.
Les deux personnages principaux masculins - des frères dont l'un porte une queue de rat - décident de quitter leur vie misérable et de prendre la route en quête d'une vie meilleure. Ils prennent la route direction San Francisco pour disputer "Jungleland" ("La loi de la jungle"), un combat. Un périple semé d'embûches qui va tourner au fiasco. Un voyage qui n'est pas sans rappeler "Donnybrook", film sorti en VOD en mars dernier.

La boxe dans "La Loi de la Jungle" c'est le bare knuckles - combat à mains nues - une discipline pas pratiquée en France, mais au Royaume-Uni et aux États-Unis - où se passe le film - toujours de façon plus ou moins clandestine.
Mais ici, le sport n'est qu'un prétexte pour dérouler le film - assez lent d'ailleurs - et n'est pas directement au centre du long-métrage. En effet, il n'y a que très peu de scènes de combat.
Néanmoins, quelques scènes d'entrainement et de course à pied rappellent "Rocky" et le plus récent "Creed".

Informations pratiques

Durée moyenne
1 h 30 min

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche