[Série] Les Rivières Pourpres avec Olivier Marchal, la saison 3 sur France 2 : notre critique

Par Laura B. · Publié le 8 mars 2021 à 15h52 · Mis à jour le 11 mars 2021 à 10h13
La série de France 2 "Les Rivières Pourpres" avec Olivier Marchal, est de retour à l'antenne depuis le 8 mars 2021, pour une troisième saison. Dans cette nouvelle saison de la fiction adaptée des écrits de Jean-Christophe Grangé, Olivier Marchal officie toujours en duo avec Erika Sainte. Un duo qui va être mis à l'épreuve du passé. La série est déjà disponible en avant-première sur Salto.

Bonne nouvelle pour les fans de polar noir qui l'attendait avec impatience...
La troisième saison de la série "Les Rivières Pourpres" - adaptée de l'univers littéraire de Jean-Christophe Grangé - arrive sur France 2 le lundi 8 mars 2021 pour quatre semaines de diffusion. L'intégralité de saison est déjà disponible en avant-première sur Salto.

Dérivée du roman de Jean-Christophe Grangé du même titre - qui a déjà donné lieu à deux adaptations au cinéma - la série "Les Rivières Pourpres" est portée par Olivier Marchal dans le rôle du commissaire Niémans. Il est accompagné d'une adjointe, Camille Delaunay, interprétée par Erika Sainte qu'on a notamment pu voir dans "Bronx", le dernier long-métrage d'Olivier Marchal.

Cette troisième saison est composée de 8 nouveaux épisodes. Chaque enquête est toujours résolue en deux épisodes. Et le scénario de deux ce ces épisodes - une seule enquête donc - est signé de Jean-Christophe Grangé.
Une fois de plus, le duo d'enquêteurs va être confronté aux criminels les plus fous, notamment un tueur en série passionné d'astrologie, un autre qui a décidé d'introduire le virus de la peste noire en plein Paris, ou encore à des corps cousus en plein festival néo-païen...
Cette troisième saison va aussi confronter nos deux personnages principaux à des secrets de leurs passé.

Les comédiens Doudou Masta, Natalia Dontcheva, Philippe Duclos (le juge Roban dans "Engrenages"), Patrick Catalifo et Stephan Wojtowicz participent notamment à cette troisième saison des "Rivières Pourpres". Une saison tournée à partir de juillet 2020, dont le tournage a du être interrompu deux semaines car Olivier Marchal avait attrapé le coronavirus.

La première saison des "Rivières Pourpres", diffusée sur France 2 fin 2018, avait été suivie en moyenne par 4.9 millions de personnes. La deuxième, à l'antenne début 2020, avait, quant à elle, attiré en moyenne 4,56 millions de téléspectateurs.

La Bande-Annonce :

Notre critique :

Dans cette troisième saison des "Rivières Pourpres", Niémans et Delaunay sont à nouveau confrontés à des criminels loin d'être sains d'esprit. Ils vont devoir affronter ce que la nature humaine révèle, parfois, de plus sombre. Des personnages tourmentés, voire extrêmement torturés. Celui qui se prend pour Azraël, l'Ange de la Mort, d'ailleurs, s'inscrit parfaitement dans l'univers de Grangé. C'est l'un des types de personnages que l'on retrouve dans le film "Les Rivières Pourpres 2". Quant à celui qui se déguise en médecin oiseau, il rappelle fortement l'un des personnages du roman "Pandemia" de Franck Thilliez.
Et, nouveauté en cette nouvelle saison, le téléspectateur va en savoir un peu plus sur le passé des enquêteurs, surtout de Niémans, dont on ne savait pas grand-chose jusque-là.
Dès le premier de cette nouvelle salve d'épisodes, des flashbacks viennent montrer le passé du personnage d'Olivier Marchal. Des flashbacks présents tout au long de cette nouvelle saison, qui viennent éclairer la personnalité du commissaire et permettent au téléspectateur de l'appréhender davantage. Un personnage qui va (presque) jusqu'à perdre complètement pied dans l'enquête conduite dans une prison.
Olivier Marchal et Erika Sainte vont également être amenés à enquêter au coeur d'un festival néo-païen, au cours d'un double épisode. Une histoire qui n'est pas sans rappeler, en filigrane, celle du film "Midsommar" et, dans une moindre mesure, du plus ancien "The Wicker Man". Des sources d'inspiration en vogue puisque la dernière saison en date de la série "Balthazar", diffusée sur TF1 en novembre dernier, démarrait par un double épisode à l'histoire fortement inspirée de "The Wicker Man".
De nouvelles enquêtes toujours aussi passionnantes.

Informations pratiques

Tarifs
Gratuit

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche