La Très Très Grande Classe avec Audrey Fleurot et Melha Bedia : critique, bande-annonce et interview

Par Laura B., Julie M. · Publié le 7 août 2022 à 11h22
Cet été, l'école n'est pas fermée ! Du moins celle du film "La Très Très grande Classe". Cette comédie bourrée de gags hilarants, dans l'univers scolaire, signée Frédéric Quiring, avec Melha Bedia et Audrey Fleurot, sort au cinéma le 10 août 2022. Pour l'occasion, on a rencontré Audrey Fleurot et Melha Bedia qui nous en apprennent un peu plus sur le film.

Cet été, Audrey Fleurot et Melha Bedia partagent l'affiche du film La Très Très Grande Classe, en interprétant deux professeurs. Cette comédie de Frédéric Quiring sort au cinéma le 10 août 2022.

La Très Très Grande Classe est le troisième film qu'écrit et réalise Frédéric Quiring, après Sales Gosses en 2017 et Ma Reum en 2018 avec Audrey Lamy.

Dans sa comédie, Frédéric Quiring, également acteur qui a notamment joué avec Audrey Fleurot dans la série HPI, dirige cette dernière, qui est au générique de la saison 2 du jeu LOL : Qui rit, sort, ainsi que Melha Bedia, aussi participante du même programme sur Prime Video, dans les rôles principaux. Dans La Très Très Grande Classe, elles donnent la réplique à Arié Elmaleh (Zaï Zaï Zaï Zaï, C'est quoi ce papy ?!...), François Berléand (Champagne !) Vincent Lecuyer (Oranges Sanguines) et Nissim Renard (Une Femme du Monde).

Synopsis :

Sofia (Melha Bedia) est une jeune prof de français, martyrisée par ses élèves. Croyant enfin tenir la mutation de ses rêves, elle se lance dans des adieux explosifs et savoure sa revanche. Problème : sa mutation est gelée, elle est désormais en concurrence avec une professeure au CV irréprochable (Audrey Fleurot) et ses élèves, plus remontés que jamais, sont bien décidés à lui faire payer ses paroles. Mensonges à l’académie, coups bas à sa concurrente, campagne de séduction…Sofia est prête à tout pour obtenir son bon de sortie !

La Bande-Annonce  :

Notre critique :

La Très Très Grande Classe, film attendu à l’intrigue sans réelle grande surprise, brille surtout par les gags déployés par Melha Bedia et Audrey Fleurot dans les rôles principaux.

Car, qu’on se le dise, entre Sofia et Madame Delahaye, la guerre est ouvertement déclarée. Tout est bon pour obtenir la mutation sous le soleil de Barcelone, même les pires coups bas. En cela, le film fait un peu penser au Couperet, comédie noire de Costa-Gavras avec José Garcia.

Dans La Très Très Grande Classe, Melha Bedia est Sofia, une prof martyrisée par ses élèves. Un type de personnage, de célibataire, looseuse et victime, qu’elle a déjà incarné par le passé, notamment dans le film Forte et qu’on retrouvera prochainement dans la série Miskina. Mais, là, Sofia finit par devenir une femme plus forte. Dans sa mission de démolition de Madame Delahaye, elle est aidée par François Berléand, qui n'est pas le dernier pour trouver des idées de vacheries.

Quant à Audrey Fleurot, elle incarne donc Madame Delahaye, professeur dans une école catholique, coincée dans son uniforme, que les élèves adorent. Un personnage très « bédesque » selon les mots d’Audrey Fleurot, détestable à souhait, dont les mimiques du visage finissent par agacer, complètement aux antipodes de son dernier grand rôle en date, celui de Morgane Alvaro dans la série HPI.

Au registre des gags, il y a aussi Élie Semoun en prof de karaté qui défonce littéralement les élèves ou encore une bagarre entre les deux femmes au rythme du hard rock.

Un film drôle qui donnerait (presque) envie que la rentrée des classes arrive encore plus vite !

Interview :

Dans quelles salles proches de chez moi est projeté le film La très très grande classe ?

Informations pratiques

Dates et Horaires
À partir du 10 août 2022

×
    Commentaires
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche
    Affinez votre recherche