Avril, quand tout part en vrille

Avril va faire rimer ciné avec effet, secondaire, papillon, doppler... Bref de multiples contres indications, dues à l'abus répété d'actions anormalement incontrôlables.

Certaines périodes, certains cycles, certains cercles, sont amenés à être plus vertueux que d'autres, ceux-là sont eux-même appelés cercles vicieux. Logique. Chaque bonne action à son contraire, et après une vision globale de l'état cinématographique à venir, on constate que nos personnages d'avril vont se retrouver, sciemment ou non, dans cette seconde phase. Oui, on peut même dire qu'à force de pétage-de-plombs, ils vont racler le fond.

A la suite d'un événement, rarement anodin précisons-le tout de même, ils vont plonger la tête la première dans un sac à problèmes. Avouez, ça n'est pas très séduisant un sac, de nœuds, mais il s'avère parfois, que devant le-dit sac, de nœuds, il y ait quelques arguments, capables de nous en faire oublier ce qui se cache à l'intérieur. Sous-évaluation des conséquences, sur-évaluation de la capacité d'adaptation. Bim bam boum,   Bref que celui qui prétend n'avoir jamais fauté se jette la première pierre ! 

Sur un coup de tête, un coup de colère ou un coup de cœur, on est prêt à beaucoup de coups bas. Malheureusement on n'en sort pas toujours indemne. Même les mères parfaites* peuvent avoir leurs Effets secondaires. Même un Mariage à l'anglaise peut durer que Le temps de l'aventure. Même les Gamins finissent par se demander What Richard did. Même l'Ecume des jours ne résiste pas à Iron Man 3. C'est comme ça, c'est avril, que voulez-vous, tout part en vrille !

 

* en français dans le texte

Mélanie B.
Dernière modification le 30 mars 2013

Informations pratiques

Vous souhaitez communiquer sur Sortir À Paris ?
↪ Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises.
Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche