This page is not available in your language, please, choose yours

Le Petit Homme : critique et bande-annonce

Publié le 23 mars 2015 Par Maïlys C.
Le Petit Homme : critique et bande-annonce

Infos pratiques

Le... 25 mars 2015

Le Petit Homme, en salles le 25 mars 2015, est un film dramatique autrichien réalisé par Sudabeh Mortezai. Ramasan est un petit garçon de 11 ans, tout juste arrivé de Tchéchénie en Autriche avec sa mère et ses soeurs : seul homme de la famille, il est également le plus apte à échanger avec les services administratifs puisqu'il parle allemand. Il pense être un homme mais de nombreux incidents le rappellent à l'ordre... Un film attachant.

L'agenda cinéma du printemps présente de nombreux films où les enfants endossent des rôles de semi-adultes en se confrontant à une réalité extrêmement difficile : le jeune Eric de Gente de Bién doit faire face à la pauvreté de son père tandis que le tout petit garçon de Le Président affronte la ruine qu'a provoqué son grand-père... Et bientôt, Jack vous racontera l'histoire d'un garçon abandonné par sa mère qui se met à errer dans Berlin. 

Ainsi, les temps sont durs pour les enfants : parents irresponsables, victimes, politique difficile, tout concourt à la disparition de l'insouciance. Le Petit Homme raconte l'histoire d'un jeune tchétchène venu en Autriche avec sa mère et ses soeurs. Orphelin de père, astucieux et connaissant l'allemand, il n'est plus petit garçon mais homme, porte une montre d'adulte et se prend à jalouser les amants éventuels de sa mère. 

Au coeur d'une cité de réfugiés, il sympathise avec Issa, ancien ami de son père. Mais Issa se rapproche de sa mère, ce qui met Ramasan dans une rage noire... Et le rend infantile. Ainsi Le Petit homme dessine l'histoire d'une identité fragile, en construction, qui se heurte à ses désirs de jeux et à ses envies d'homme, sans comprendre qu'il faut bien de la patience pour grandir et devenir un adulte.

Comme dans les films cités ci-dessus, on ne peut qu'être admiratif devant la performance du jeune acteur Ramasan Minkailov, parfaitement juste dans sa colère comme dans ses rires d'enfant. Il porte le film et lui apporte de la nuance, faisant de son visage, omniprésent, l'image dure et tendre de l'histoire d'une famille d'immigrés.

La réalisatrice Sudabeh Mortezai, célèbre pour ses deux précédents documentaires, se situe entre la fiction et le documentaire puisqu'elle tourne dans un véritable camp de réfugiés. Son histoire s'étend à la grande dureté de la vie des migrants en général, ceux dont le visage est marqué des douleurs subies dans leurs pays d'origine et dont les yeux sont emplis de mélancolie. Le Petit Homme est un film modeste et juste, témoignage émouvant d'une ex-immigrée. 

Bande-annonce : 

Informations pratiques :

Le Petit Homme 
En salles le 25 mars 2015 

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partagez-le sur :

VOUS SOUHAITEZ COMMUNIQUER SUR SORTIR À PARIS ?

Découvrez nos offres de mise en avant professionnelle sur Sortiraparis.com/Entreprises

Nos articles LOISIRS

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

L'AGENDA

Annoncez votre événement