Archéologie : une nouvelle espèce de dinosaure découverte en Patagonie

Par Cécile D. · Publié le 31 mars 2021 à 19h15 · Mis à jour le 31 mars 2021 à 19h16
Des archéologues Argentins ont découvert une nouvelle espèce de dinosaure en Patagonie. Ce prédateur féroce de la taille d'un éléphant a été nommé Llukalkan aliocranianus, "Celui qui fait peur".

Il semait la terreur en Amérique du Sud, en Afrique, en Inde, en Australie et en Antarctique il y a 80 millions d'années de cela... Une nouvelle espèce de dinosaure a été découverte en Argentine par des chercheurs. De la taille d'un éléphant et doté d'une énorme mâchoire, ce mastodonte pourrait ressembler à un T.Rex avec des arêtes. Souhaitez la bienvenue au Llukalkan aliocranianus, le prédateur de Patagonie.

Ce dinosaure, dont le nom signifie "Celui qui fait peur” dans la langue indigène mapuche, a vécu à la fin du Crétacé et devait mesurer plus de cinq mètres de long. Il appartient à la famille des abélisauridés, de grands dinosaures carnivores. 

Le site spécialisé Phys dévoile que le Llukalkan aliocranianus « a un étrange crâne ramassé avec des aspérités, sa tête devait donc avoir des bosses et des arêtes, comme certains reptiles actuels, par exemple le monstre de Gila ou certains iguanes. La forme de son crâne permet de supposer qu’il avait une ouïe meilleure que la plupart des autres abélisauridés et semblable à celle des crocodiles d’aujourd’hui. » Le dinosaure semblait disposer également de grandes griffes sur les pattes et de dents très aiguisées. 

Federico Gianechini, paléontologue à l’université de San Luis, en Argentine, et premier auteur de l’étude, se dit très excité par cette révélation. Dans un article paru dans la revue scientifique Journal of Vertebrate Paleontology, le chercheur explique que « Cette découverte est particulièrement importante parce qu’elle laisse entendre que les abélisauridés étaient divers et abondants dans toute la Patagonie comme dans des zones plus petites à l’époque du crépuscule des dinosaures. »

L'Argentin est convaincu que de nombreux fossiles de cette famille d'animaux sont enterrés dans cette région, et partout ailleurs dans le monde. Federico Gianechini estime que de nouvelles espèces de dinosaures seront bientôt découvertes, alimentant toujours plus notre savoir sur ces grands animaux aujourd'hui pour la plupart disparus.

Informations pratiques

Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche