Hoarau - "le moral est toujours là"

Touché au genou dimanche dernier à Toulouse, Guillaume Hoarau doit désormais observer une convalescence de cinq semaines et manquera donc la rencontre prévue contre l’OM dans trois jours. Mais "le moral est toujours là", assure le buteur réunionnais sur psg.fr.
Il y a un an, presque jour pour jour, Guillaume Hoarau plongeait dans la stupeur le public du stade Vélodrome. Le numéro 9 parisien a en effet marqué de toute son empreinte le dernier déplacement du PSG en terre marseillaise (2-4), inscrivant à cette occasion deux des quatre buts de son équipe.



Mais, cette saison, Antoine Kombouaré ne pourra pas compter sur lui. Après des blessures aux adducteurs en mai et aux ischio-jambiers en août, Hoarau ressent des douleurs au genou depuis le week-end passé. "Le cercle vicieux continue, dit le malchanceux, mais j’espère vraiment que c’était ma dernière blessure de la saison. Autrement il ne me restera plus grand-chose à jouer !"



Malgré sa nouvelle indisponibilité, l'ancien avant-centre du HAC relativise tout de même sa situation. "Le moral est toujours là. Ce sont les aléas du footballeur. Maintenant, ça aurait pu être plus grave. J’aurais pu me faire opérer. C'est la seule chose qu’il faut retenir", affirme-t-il.




P.
Dernière modification le 22 octobre 2009

Informations pratiques

Mots-clé : club, marseille, hoarau
Commentaires
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche
Affinez votre recherche